Les Français ne voient pas la fin de la crise, selon un sondage

le
4
68% DES FRANÇAIS JUGENT QUE LA FRANCE EST ENCORE EN PLEINE CRISE
68% DES FRANÇAIS JUGENT QUE LA FRANCE EST ENCORE EN PLEINE CRISE

PARIS (Reuters) - Près des deux tiers des Français considèrent que le pays est toujours en pleine crise et une minorité d'entre eux se disent prêts à faire des efforts pour redresser les comptes du pays, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche.

En effet, 68% des français considèrent que la France est encore en pleine crise, 20% que la situation est encore préoccupante, même si le pire est passé, et 12% que la situation est plus favorable.

En janvier dernier, les Français étaient 71% à penser que le pays était en pleine crise, soit trois points de plus.

Priés de dire s'ils sont prêts à faire des efforts alors que le gouvernement s'efforce de réduire les déficits, seuls 44% des sondés répondent par l'affirmative, 56% y étant hostiles.

Ce sondage a été réalisé du 12 au 14 août auprès d'un échantillon de 993 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • roulio86 le dimanche 18 aout 2013 à 09:27

    tout le monde voit bien que c'est de pire en pire et que ce n'est pas avec cette bande de nazs qui nous dirigent que nous allons nous en sortir....le déclin c'est maintenant....

  • roulio86 le dimanche 18 aout 2013 à 09:21

    Les français prêts à faire des efforts pour redresser le pays, moi pas quand je vois la gabegie de nos politicards, nombres de ministres ,députes,sénateurs, qui ne paient pratiquement pas d'impôts...qui possèdent des biens énormes sans avoir travaillés....la CMU, les émigres, les glandus etc.....perso les efforts je n'en fait aucun....

  • speedy36 le dimanche 18 aout 2013 à 08:10

    sondage idiot : question idiote - la crise dure depuis 1974 !!!! et c'est pas une croissance de 0,5 % qui y mettra fin !!!!!

  • EuropeGa le dimanche 18 aout 2013 à 01:13

    Les français ont raison : ils savent qu'ils vont vers une faillite très probable.