Les Français ne sont pas encore prêts à acheter sur les réseaux sociaux

le
0
Seuls 12% des Français se déclarent enclins à acheter des produits sur Facebook ou Twitter. lev dolgachov/shutterstock.com
Seuls 12% des Français se déclarent enclins à acheter des produits sur Facebook ou Twitter. lev dolgachov/shutterstock.com

(Relaxnews) - Alors que le social shopping se développe de plus en plus sur les réseaux sociaux, les Français sont-ils prêts à acheter directement depuis ces plates-formes d'échange ? Rien n'est moins sûr, indique un sondage réalisé par OpinionWay pour Trusted Shops.

Les médias sociaux sont aujourd'hui des sources d'information pour les consommateurs, qui s'échangent avis et recommandations sur les produits achetés ou qu'ils envisagent d'acquérir. Dans cette logique, des sites comme Facebook ou Twitter ont récemment lancé des fonctionnalités permettant d'acheter des produits depuis les publicités qui paraissent sur leurs pages.

Mais débourser son argent depuis ces sites ne semble pas encore séduire les Français. Ils sont 88% à déclarer ne pas envisager d'acheter directement sur des réseaux sociaux, et une grande partie s'avère même assez hostile à l'idée, puisque 60% ne le feraient "certainement pas".

Seuls 12% des sondés sont donc prêts à dégainer leur carte bleue sur Facebook ou Twitter, et parmi eux, un profil de population plus marqué se dessine : des hommes, habitants d'Ile-de-France et actifs.

Les jeunes plus séduits par ce type d'achat

Ce nouveau mode de consommation n'est cependant pas sans avenir, d'autant plus si l'on regarde les comportements de la nouvelle génération. En effet, les jeunes de 18 à 24 ans, plus familiers des usages numériques, pourraient bien s'emparer de cette pratique. Un quart d'entre eux (25%) se dit prêt à acheter sur les réseaux sociaux (contre 6% chez les personnes âgées de 65 ans et plus). L'idée séduit aussi un peu plus les utilisateurs de ces sites : 14% des personnes inscrites sur Facebook ou Twitter, et même 34% de ceux qui possèdent quatre comptes ou plus sur différents médias.

Pour réellement imposer cette pratique dans le quotidien des Français, les marques vont devoir intensifier leur présence sur les réseaux sociaux, et jouer notamment la transparence en ce qui concerne les avis clients, pointe l'étude. Car donner accès aux recommandations des consommateurs est un gage de confiance pour la moitié des sondés (tous canaux de distribution confondus).

82% des personnes enclines à acheter sur les réseaux sociaux déclarent que pouvoir lire ces avis lors de l'achat est un atout "important", et même "très important" pour 20% d'entre eux. Une opinion encore plus présente chez les jeunes (88% des moins de 35 ans) et les actifs (91%).

Cette enquête a été réalisée auprès d'un échantillon d'environ 1.000 personnes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant