Les Français ne croient pas à la pause fiscale

le
26
Sept Français sur dix estiment que les impôts vont continuer à augmenter, contrairement aux promesses gouvernementales.

Les couacs du gouvernement sur la pause fiscale ont semé le trouble dans l'esprit des Français. Interviendra-t-elle en 2014 ou en 2015? Ni l'un ni l'autre, estiment ces derniers. D'après un sondage BVA pour i-Télé/CQFD et Le Parisien, 70% d'entre eux pensent que le gouvernement ne parviendra pas à tenir sa promesse et que les impôts continueront d'augmenter. Seuls 21% disent croire à une pause en 2015, comme l'avançait récemment le premier ministre Jean-Marc Ayrault. Et 7% l'attendent tout de même pour 2014.

«Les Français apparaissent incrédules, non seulement sur le calendrier mais sur la possibilité même que cette pause survienne», explique BVA. Sans surprise, les sympathisants de droite sont les plus sceptiques: 94% pensent que la pause fiscale ne verra pas le jour. À gauche, 60% veulent y croire, mais seulement 16% l'attendent en 2014.

Sentiment d'injustice

Plus problématique pour le gouvernement: 81% des sondés pensent que la fiscalité est injuste aujourd'hui. «Les Français de gauche comme de droite le pensent majoritairement (61% à gauche, 94% à droite) et, si, l'on s'intéresse aux revenus des ménages, toutes les tranches éprouvent ce sentiment d'injustice», détaille le sondage. C'est particulièrement le cas pour les personnes gagnant entre 2500 et 3500 euros par mois, c'est-à-dire le «c½ur de la classe moyenne» que le gouvernement souhaitait épargner.

Ce sentiment d'injustice risque de s'accentuer si une taxe sur le diesel venait à voir le jour. À nouveau, plus de sept Français sur dix (72%) y sont opposés car ils estiment que «cela réduirait le pouvoir d'achat de nombreux ménages français». Seuls 24% adhèrent à l'argument selon lequel le diesel est polluant pour l'environnement et dangereux pour la santé et donc mériterait d'être davantage taxé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nicog le mercredi 25 sept 2013 à 11:32

    Qu'ils demandent à Merkel comment faire, elle a réduit le déficit de l'Allemagne à zéro. Pé-père a pris une cla-que avec la reelection d'Angela, lui qui se trai-ne à 20%.... Le pire est qu'on pourrait faire aussi bien qu'eux en étant bien gérés...

  • M362321 le mercredi 25 sept 2013 à 11:25

    Quelle belle bande d'en.

  • dsta le mardi 24 sept 2013 à 12:17

    Les Français ne croient plus ni à la pause fiscale ni aux politicards qui sont en charge de l'appliquer !...Ils n'espèrent qu'une chose: que ces nullards dégagent car ils les désespèrent chaque jour davantage !

  • bignou56 le lundi 23 sept 2013 à 17:47

    Budjet européen : La France donne 20 milliards et reçoit 13 milliards l'an dernier !!!La différence part en Pologne, Merci l'Europe !!

  • fbordach le lundi 23 sept 2013 à 16:45

    Qu'ils se rassurèrent, le gouvernement non plus...

  • M1945416 le lundi 23 sept 2013 à 14:08

    j'ai lu ce matin , que depuis que les belges n'ont plus de "président" , ils ont dépensés 15% de moins de leurs pib ... le prix des politiques ? 15% du pib ?

  • daya le lundi 23 sept 2013 à 13:35

    une seule solution - arrêter de voter pour ces malades

  • rizzo14 le lundi 23 sept 2013 à 13:25

    Nager dans la fange, vous voulez dire...et le mot est tellement faible...

  • zerathef le lundi 23 sept 2013 à 11:15

    L'Etat est tres mal gere en France, il utilise, comme en Grece, le recrutement de fonctionnaires pour contenir la hausse du chomage. Consequence : un cercle vicieux, de plus en plus fiscalite, des entreprises et des dirigeants, gros investisseurs, designers... contraints a se delocaliser definitivement.

  • roulio86 le lundi 23 sept 2013 à 11:02

    Tous des menteurs et des voleurs.......les Français ne sont pas des idiots.....à part ceux qui croient encore dans ces politicards mina-blés........ne plus voter .......