Les Français n'ont pas prévu de faire de folies pendant les soldes

le
4
Près d'un sur trois prévoit de baisser son budget pour les soldes d'hiver, qui démarrent ce mercredi. Leur budget est compris entre 100 et 200 euros. Les consommateurs exigent par ailleurs des remises d'au moins 40% à 50% sur les produits soldés.

Cet hiver encore, les Français attendent les soldes avec impatience. Alors que leur pouvoir d'achat a de nouveau marqué le pas au troisième trimestre, ils comptent bien profiter des cinq semaines qui démarrent mercredi 8 janvier (jusqu'au 11 février) pour faire la chasse aux bonnes affaires. 95% d'entre eux, en effet, ont l'intention de faire les soldes cet hiver, selon un sondage réalisé par LH2* pour le site de couponing Bons-de-Reduction.com. Ils resteront toutefois attentifs à leurs dépenses. Près d'un tiers (32%) des consommateurs a prévu de diminuer son budget soldes par rapport à l'an dernier. Un budget qui sera supérieur à 100 euros pour 62% des Français et compris entre 100 et 200 euros pour un tiers d'entre eux, selon cette étude. C'est en Île-de-France que les «shoppeurs» sont prêts à dépenser le plus: 43% des Franciliens prévoient une enveloppe de plus de 200 euros.

Crédit: LH2, Bons-de-Reduction.com
Crédit: LH2, Bons-de-Reduction.com

«La période des soldes est un moment très attendu par les consommateurs qui en font leur stratégie numéro un pour faire des économies. Ils ont d'ailleurs de fortes attentes concernant les promotions affichées», commente Olivier David, directeur général de Bons-de-Reduction.com. Selon cette étude, 70% d'entre eux espèrent profiter de remises d'au moins 40 à 50% sur les produits soldés. Seuls 6% se contenteraient en revanche d'une réduction de 20%.

Achats utiles

Leurs attentes sont d'autant plus fortes sur le front des réductions de prix que les ménages sont de plus en plus nombreux à profiter des soldes (37%) pour s'acheter des produits dont ils ont besoin. Ils ne sont plus que 13% à considérer cette période uniquement comme une occasion de réaliser des achats plaisirs. Voilà notamment pourquoi Internet séduit toujours davantage les consommateurs: 45% des Français prévoient de réaliser au moins un quart de leurs achats en ligne. «De nombreuses réductions seront offertes aux internautes afin qu'ils puissent les cumuler sur des produits soldés», souligne Olivier David. «Ce coup de pouce supplémentaire aux consommateurs est le bienvenu dans un contexte peu favorable aux achats plaisirs.»

Sans surprise, la mode et les chaussures (49% des sondés) arrivent en tête des intentions d'achat des Français, qui comptent ainsi renouveler leur garde-robe. Une bonne nouvelle pour le secteur de l'habillement, qui a enregistré sur les 10 premiers mois de 2013 un recul de 1,1% de son chiffre d'affaires. Grâce à une météo plus conforme à la saison, toutefois, les ventes se sont resaisies en novembre (environ + 7 % par rapport à novembre 2012, selon des données provisoires). Pendant les soldes, les consommateurs espèrent aussi dénicher du high-tech (23%), de l'électroménager (19%) ou de l'ameublement (14%) à petits prix.

* Sondage en ligne réalisé du 2 au 4 décembre 2013 auprès d'un échantillon de 1011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fortunos le jeudi 2 jan 2014 à 23:41

    Chouette,les prix seront encore plus bas!!!

  • genest2 le jeudi 2 jan 2014 à 17:36

    Hollande Muss abdanken !! (resign !)

  • genest2 le jeudi 2 jan 2014 à 17:34

    Je viens de voir des gens normaux sortir d'une banque alimentaire , j'ai honte de mon pays

  • darmon.d le jeudi 2 jan 2014 à 14:41

    Ne dépensez pas trop .....car la feuille d'impôts va s'alourdir considérablement cette année...