Les Français n'épargnent pas assez pour leur retraite

le
0

Le déficit d'épargne pour la retraite atteint 241 milliards d'euros. Pour ne pas voir leur niveau de vie baisser significativement après l'arrêt de leur activité, les Français doivent mettre plus d'argent de côté.

Un déficit d'épargne impressionnant

Selon une récente étude du groupe d'assurance Aviva, un Français, aujourd'hui âgé de 20 ans, devra épargner 1 200 euros par an s'il souhaite conserver le même niveau de vie une fois à la retraite. Pour une personne de 50 ans, ce montant passe à 7 800€ par an. Le déficit d'épargne atteint ainsi 241 milliards d'euros dans notre pays en 2016. Ce qui équivaut à 7 300€ par an et par Français.

Un problème à l'échelle européenne

La France n'est pas la seule à faire face à une telle situation. Le déficit d'épargne pour la retraite plafonne à 461 milliards d'euros en Allemagne et à 365 milliards d'euros au Royaume-Uni. Il correspond à 11% du PIB en France, 13% en Grande-Bretagne et 15% en Allemagne. Pour l'ensemble de l'Union européenne, ce chiffre atteint 2 010 milliards d'euros, contre 1 903 milliards en 2010 (soit une hausse de près de 6%).

Une chute du taux de remplacement

Concernant le taux de remplacement, le pourcentage de l'ancien revenu perçu une fois à la retraite, la France s'en tire mieux que ses voisins. Elle enregistre actuellement un taux moyen de 53%, l'un des plus élevés en Europe (42% en Allemagne et 39% au Royaume-Uni). Cependant, cela ne devrait pas durer : Aviva prévoit un recul net du taux de remplacement dans l'hexagone, estimé à 28% à l'horizon 2047.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant