Les Français jugent que l'islam est trop influent

le
94
SIX FRANÇAIS SUR 10 ESTIMENT L'ISLAM TROP INFLUENT
SIX FRANÇAIS SUR 10 ESTIMENT L'ISLAM TROP INFLUENT

PARIS (Reuters) - Six Français sur 10 (60%) estiment que l'influence et la visibilité de l'islam en France sont aujourd'hui "trop importantes", contre 55% il y a deux ans, d'après un sondage Ifop pour Le Figaro publié jeudi.

Selon cette étude, 43% des Français considèrent par ailleurs que la présence d'une communauté musulmane en France est plutôt une "menace" pour l'identité du pays, contre 17% qui la voient comme un facteur d'enrichissement culturel, et 40% ni l'un ni l'autre.

"Notre sondage démontre une évolution qui va dans le sens d'un durcissement supplémentaire des Français vis-à-vis de cette religion et d'une perception négative renforcée de l'islam", explique dans Le Figaro Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l'Ifop.

Cette étude montre une opposition de plus en plus marquée des Français à certains symboles de l'islam.

Quarante-trois pour cent des sondés se prononcent ainsi contre la construction de mosquées, par rapport à 39% en 2010, et 63% se disent contre le port du voile ou du foulard dans la rue, par rapport à 59% en 2010.

Cette étude est publiée à la veille de la fête musulmane de l'Aïd el Kébir, qui débute jeudi pour une durée de trois à quatre jours.

Ce sondage a été réalisé en ligne du 15 au 18 octobre sur un échantillon de 1.736 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus.

Chine Labbé, édité par Hélène Duvigneau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le jeudi 25 oct 2012 à 17:24

    Merci, cgill, je vais aller voir ça de plus près :)

  • cgill le jeudi 25 oct 2012 à 16:50

    knbskin : le plus médiatique est Tareq Oubrou de la mosquée de Bordeaux, qui pourtant fût assez proche des frères musulmans si je ne me trompe pas mais qui a beaucoup évolué (même si ses prises de positions sont toujours décrié par tous le monde des traditionalistes aux laïcards) ; cette thématique est son "grand dada" d'ailleurs.

  • knbskin le jeudi 25 oct 2012 à 13:39

    Quelle théologie emploient ces imams ? Ca m'intéresse, parce que je connais pas mal de Musulmans, mais pas d'imams. Par contre, je connais bien les textes de base de l'Islam. Ou bien, où peut-on trouver les éléments correspondants ?

  • cgill le jeudi 25 oct 2012 à 13:34

    knbskin : J'ai lu, mais sans intérêt ici car je ne suis pas spécialiste. Ce que je sais et ce qui nous/m'intéresse ici, c'est qu'il y a des imams dont c'est l'activité qui sont capable d'harmoniser ses écrits avec les valeurs nos sociétés et qui le font, donc c'est possible. L'important, c'est d'éviter que les gens violents nous obligent à nous radicaliser pour nos sauvegardent respectives. Car le terrorisme, legs des anarchistes, après l'Islam, aura un autre vecteur.Et Hermes baisse,baisse...

  • knbskin le jeudi 25 oct 2012 à 12:21

    Hum ! cgill, connaissez-vous en détail le Coran et les Hadiths et / ou la civiliastion musulmane ?

  • cgill le jeudi 25 oct 2012 à 12:17

    .../... les efforts actuels ont été insuffisents et vouer à l'échec. L'Islam n'ayant pas de clergé régulier (comme les catholiques) et jamais su s'organiser (comme les protestants) ; il faut franchement mettre la main à la pâte directement. Certains Imams font dans ce sens ; il faut les soutenirs, et avoir conscience qu'on empêchera plus jamais le terrorisme d'exister, de l'anarchisme à l'extrême gauche et à l'Islam désormais.

  • cgill le jeudi 25 oct 2012 à 12:12

    knbskin : Comment on gère ? Je vous dirai comme c'est fait avec le catholicisme : en laissant une place dans la société mais sans concession dans la critique et la pensée sur ce qui est néfaste tout en soutenant de façon pragmatique ce qui permet d'évoluer. Instruction d'Imam et d'aumonier dans les prisons, aider à la mise en place d'un système de rémunération de ces derniers à l'identique des pasteurs et rabbins. Ce crois que c'est le mieux et l'urgent.

  • knbskin le jeudi 25 oct 2012 à 12:09

    Il est très difficile de contrer une prédication salafiste à partir des textes sacrés de l'Islam. Comment convaincre un Musulman d'adhérer à une Répoublique laïque dont de nombreuses lois sont contraires au Coran, ce que n'importe quel prédicateur fanatique ne peut que s'empresser de faire remarquer ?

  • knbskin le jeudi 25 oct 2012 à 12:06

    Je vous suis, cgill. La vraie question à mon sens est de savoir comment peut évoluer un Musulman croyant qui arrive en France, par rapport justement à vos propos. Et quels moyens le contexte lui donne - ou non - pour évoluer. Quant à la lecture littérale du Coran, c'est celle des Wahabbites et des Salafistes. Comment on gère ?

  • cgill le jeudi 25 oct 2012 à 12:04

    .../... "Qui parle de condamner, cgill " ; mais les intégristes, fondamentalistes, etc. Ceux dont il est question et dont on a peur quand parle de l'Islam (ou d'autre religions ; marxisme compris).