Les Français jugent l'Hexagone mal placé dans la mondialisation

le
0

PARIS (Reuters) - Six Français sur 10 estiment que la France est "mal placée" dans la compétition économique mondiale, d'après un sondage Ifop pour Sud Ouest dimanche publié à deux jours de la remise au Premier ministre du rapport Gallois sur la compétitivité française.

Les électeurs de droite et d'extrême droite portent un regard plus dur sur la place de l'économie française que les électeurs de gauche, avec 69% d'opinions négatives pour les sympathisants de l'UMP et 69% pour ceux du Front national, contre 52% pour les sympathisants de gauche, y apprend-on.

"Les prises de position de nombreux responsables économiques et politiques en faveur d'une amélioration de la compétitivité de la France rencontrent (...) un large écho dans l'opinion et l'idée d'un décrochage du pays, qui serait intervenu ces dernières années, est également partagée", écrit l'institut dans un communiqué.

Cette étude montre un clivage générationnel sur la question de la compétitivité française, les moins de 35 ans étant plus optimistes que leurs aînés (45% des moins de 35 ans jugent la France "bien placée", contre 35% des 35 ans et plus).

"Tout se passe donc comme si l'économie française apparaissait en perte de vitesse, ce recul étant davantage perçu par les générations les plus âgées ayant connu une période où la France occupait un rang plus élevé dans la compétition économique mondiale", écrit l'Ifop.

La question divise également les Français sur le plan géographique, note l'étude, qui souligne que les habitants d'Ile-de-France considèrent à 45% la France bien placée, contre seulement 36% des habitants du reste du pays.

Ce sondage a été réalisé en ligne du 29 au 31 octobre auprès d'un échantillon de 1.013 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant