Les Français jugent «difficile» d'acheter un logement dans leur commune

le
0

Ils se montrent par ailleurs plutôt satisfaits de la politique de logement dans leur ville, même s'ils souhaiteraient une baisse de la fiscalité.

Près de huit Français sur dix jugent «difficile de devenir propriétaire» dans la commune où ils résident selon un sondage Ifop réalisé pour le courtier en prêts immobilier Immoprêt. L'enquête publiée ce jeudi révèle ainsi que 77 % des personnes interrogées ont estimé «plutôt difficile» (54 %), voire «très difficile» (23 %), d'acquérir un logement dans leur ville, seuls 23 % étant d'un avis différent.

En matière de logement, les attentes des Français vis à vis de leur commune sont surtout fiscales. Ils sont 43 % à souhaiter que la municipalité baisse les impôts locaux. Près d'un tiers (30 %) espèrent également des efforts dans les aides à l'acquisition. L'amélioration du parc de logements existants est aussi au c½ur des préoccupations. 27 % des 1005 personnes interrogées aimeraient des maisons et appartements plus économes en énergie, 23 % pensent que des rénovations sont nécessaires. Enfin 17 % estiment que les logements devraient proposer des «solutions adaptées pour les personnes âgées ou dépendantes» ainsi que pour «les jeunes» (14 %).

En choisissant leur logement, les Français interrogés ont affirmé avoir considéré comme «déterminant» son emplacement (49 %) et son prix (44 %). Le nombre de pièces (20 %), la superficie (18 %), le confort (13 %) et les infrastructures de proximité (10 %), arrivent loin derrière. Le montant des impôts locaux (4 %) et étonnamment, la consommation d'énergie (3 %) ont généralement peu d'influence, aux dires des sondés.

Interrogés sur l'action de leur commune en matière de logement, plus de six sondés sur dix (64 %) l'ont jugée «satisfaisante» (57 % «assez satisfaisante» et 7 % «très satisfaisante»). Toutefois en région parisienne où existent de grandes tensions sur le marché du logement, la proportion d'insatisfaits grimpe (42 %), notamment parmi les occupants de logements sociaux (50 %).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant