Les Français hostiles au nucléaire

le
0
Près de 80% d'entre eux souhaite un arrêt rapide ou progressif du programme nucléaire français, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche.

Près de deux Français sur trois (62%) veulent que la France arrête progressivement de faire fonctionner ses centrales nucléaires. En y ajoutant les 15% de la population favorable à un coup d'arrêt rapide au programme nucléaire français, 77% de la population française serait désormais hostile à cette source d'énergie. Voila ce qui ressort du dernier sondage Ifop, réalisé du 1er au 3 juin dernier sur 1005 personnes de 18 ans et plus, pour le Journal du Dimanche. Seul 1% du panel interrogé ne s'est pas prononcé. Les partisans d'un arrêt progressif sont à 74% des sympathisants du Parti Socialiste, 61% des Verts et 37% de l'UMP.

L'exemple allemand

Le changement progressif de mentalité des Français ne serait donc pas seulement la conséquence de l'onde de choc provoquée par la catastrophe nucléaire japonaise, mais aussi celle de la décision de l'Allemagne de sortir du nucléaire d'ici 2022. Lundi dernier, la chancelière allemande Angela Merkel, sous la pression des Vert

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant