Les Français favorables au prélèvement de l'impôt à la source

le , mis à jour à 10:31
22

PARIS, 20 juin (Reuters) - Une majorité de Français (64%) se disent favorables au prélèvement de l'impôt à la source, un dispositif qui devrait rentrer en vigueur en France en 2018, selon un sondage Odoxa pour iTELE et Le Parisien-Aujourd'hui en France publié samedi. A l'inverse, 35% des personnes interrogées se disent opposées à l'idée d'un prélèvement de l'impôt directement sur la fiche de paie. Pour 57% des Français, François Hollande a voulu prendre cette mesure parce qu'il juge qu'elle "le favorisera électoralement". Seuls 42% considèrent que le chef de l'Etat soutient le dispositif parce qu'il estime que "c'est une mesure bonne pour la France et les Français". Le sondage a été réalisé les 18 et 19 juin auprès d'un échantillon de 1.008 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas. (Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le dimanche 21 juin 2015 à 06:14

    De plus ce système demande un contrôle a posteriori donc des déclarations qui génèrent des remboursements et on sait que le Trésor met des semaines sinon des mois pour payer ce qu'il doit. Encore plus de papiers en qq sorte

  • b.renie le dimanche 21 juin 2015 à 06:11

    que dire de l'artisan qui emploie deux personnes !!!!! Il a autre chose à faire que de la paprasserie

  • b.renie le dimanche 21 juin 2015 à 06:10

    Il est clair que cette mesure est un leurre. Il fait croire que le gouvernement est réformiste. Ce projet ne peut être mis en place que par la construction d'une usine à gaz qui remplacera un système simple avec la mensualisation qui est efficace si elle est correctement gérée par le contribuable. Le patronat doit faire savoir qu'il n'acceptera pas de devenir le collecteur de l'impôt en raison des divers problèmes (coûteux et complexes) que cela pose dans la gestion des entreprises.

  • 445566ZM le samedi 20 juin 2015 à 17:00

    J'ai l'impression que l'opinion puublique est manipulée. Quels sont les bénéfices de cette "réforme" ? Il faudra créer un service supplémentaire de contrôle de perception. Une "simplification socialiste" qui provoquera des bouleversements, sur plusieurs plans (réclamations chez l'employeur), et pendant des années. Selon André Santini, "la France c'est l'URSS qui a réussi".

  • frk987 le samedi 20 juin 2015 à 13:36

    Pour saggy : vous lui prêtez des vertus dont il ne dispose plus, le vieux prostatique !!!

  • crcri87 le samedi 20 juin 2015 à 12:35

    saggy : tout à fait d'accord sur votre jugement, en 2018 ce sera la faute de la droite et des ringards si ça foire.Par ailleurs on pourrait demander à Mariefolle que la Sécu rembourse le viagra.

  • saggy le samedi 20 juin 2015 à 12:29

    la seule que Hollande peut redresser ??? et encore ??? faut voir ???? demandez à Gayet !!!!

  • saggy le samedi 20 juin 2015 à 12:27

    encore un pétard à retardement pour le prochain gouvernement ....cette mesure est inapplicable dans l'état actuel de notre fiscalité car beaucoup trop complexe à établir... comme les 35 heures le bazar depuis 15ans !!!

  • crcri87 le samedi 20 juin 2015 à 11:56

    Pauvres Français !! Il s'agit d'un tour de passe-passe ! Cela ne fera en rien baisser les impôts.Cela n'est pas une réforme fiscale tout au plus " une simplification administrative" ( pour qui et comment d'ailleurs ? ).Ce sera le préalable à la fusion Impôt sur le Revenu & CSG. Le mérite de la CSG est d'être payée par tous y compris par ceux qui ne payent pas d'impôts par ailleurs.La fusion rendrait la CSG progressive.Donc les gagnants seront ceux qui ne payent pas d'impôts.

  • frk987 le samedi 20 juin 2015 à 11:55

    Censeurs, vous êtes payés par le PS ou par une banque ?????????????? MERCI DE REPONDRE à cette question.