Les Français favorables à la concurrence du rail

le
0
Selon une étude du CSA pour l'Association française du rail, 70% des Français se disent favorables à l'ouverture à la concurrence du marché ferroviaire.

Les concurrents de la SNCF, réunis dans l'Association française du rail (Afra), ont voulu en avoir le c½ur net: les Français sont-ils prêts à voir arriver de nouveaux entrants sur les rails français? D'après l'étude commandée au CSA et réalisée en octobre dernier, deux tiers d'entre eux (70%) pensent que l'ouverture à la concurrence du marché ferroviaire est une bonne chose. Mais seulement un Français sur deux (49%) a déjà entendu parler de la libéralisation du chemin de fer français. Rien d'étonnant à cela. En effet, le premier nouvel opérateur à essuyer les plâtres dans le transport grand public sera Thello (Veolia Transdev et Trenitalia) dont la première ligne qui reliera Paris à Venise doit démarrer le 12 décembre.

LIRE AUSSI:

» SONDAGE - L'ouverture du marché ferroviaire en France

» Tarifs, ponctualité, grèves : les effets de la concurrence sur le train

» Veolia pourra concurrencer la SNCF

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant