Les Français fâchés avec l'État providence ?

le
4
Les Français sont de plus en plus nombreux à pointer du doigt la générosité de l'État providence.
Les Français sont de plus en plus nombreux à pointer du doigt la générosité de l'État providence.

Salauds de pauvres ! Le Credoc a publié lundi 15 septembre une étude dont la conclusion est simple : la solidarité n'a plus franchement la cote. Un phénomène à mettre en regard de la pauvreté qui n'a jamais été aussi élevée depuis 20 ans.

Cette enquête est menée tous les ans depuis 1978 auprès d'un échantillon de 2 000 personnes sélectionnées selon la méthode des quotas. Cette année, elle fait apparaître très nettement les doutes des Français quant à la viabilité de leur modèle social. Ainsi, les pauvres sont désormais tenus pour "responsables de leur condition", les allocations sont de plus en plus décriées et l'idée que "les riches doivent donner aux pauvres pour établir la justice sociale" régresse fortement. Tout semble indiquer la fin de la confiance dans l'État providence.

L'inefficacité des politiques publiques

Les Français doutent de plus en plus des politiques sociales mises en oeuvre dans le pays. La preuve la plus flagrante est le retournement total de l'opinion au sujet des aides à apporter aux familles modestes : 63 % des interrogés considèrent que "l'aide aux familles qui ont des enfants est déjà suffisante", contre 32 % en 2008. Un chiffre cohérent avec les 54 % de Français qui considèrent que "les pouvoirs publics font trop ou font ce qu'il faut pour les plus démunis". L'époque n'est plus vraiment à l'extension des droits sociaux ni à la compassion.

"Il y a une baisse très nette de la mesure de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mercredi 17 sept 2014 à 14:20

    SOLIDARITÉ NE RIME PAS AVEC DÉRESPONSABILISATION.la solidarité se doit d’être exigeante avec ceux qui en profitent et ceux qui en profitent doivent avoir des obligation envers (la société)à savoir de se former et de s'en sortir

  • frk987 le mercredi 17 sept 2014 à 12:14

    Le tout est d'avoir les moyens d'un Etat providence, sinon c'est de l'es.croquerie aux générations futures. Et l'Etat Providence va se transformer en Etat Enfer. Merci les socialos !!!!

  • tropfort le mercredi 17 sept 2014 à 11:59

    Et oui, tout l'inverse des idées du PS...

  • benoitdh le mercredi 17 sept 2014 à 11:12

    La fin du soi disant modèle français et le clientélisme électoral qu'il génère!