Les Français enlevés au Niger sont en vie

le
0
Dans une vidéo qui aurait été tournée le 29 août, les quatre Français appellent le gouvernement à négocier avec al-Qaida.

Les Français enlevés au Niger et détenus dans le Sahel par al-Qaida lancent un nouvel appel pour obtenir leur libération. Dans une vidéo mise en ligne par un site mauritanien d'informations, quatre des six otages pressent leurs employeurs et le gouvernement de négocier avec les terroristes.

La vidéo est un montage de tournages dans apparemment deux décors différents - une toile grise dans un premier décor, beige dans un autre. Les hommes en armes, turban sur la tête, qui se tiennent debout derrière chaque otage, sont différents sur les deux décors.

Tenant presque tous le même discours, les otages disent souhaiter qu'une rançon soit versée. L'un d'eux, Daniel Larribe, parle d'un «prix fort à payer» par leurs employeurs, le groupe nucléaire public français Areva et son sous-traitant Satom. Ce prix fort à payer «est à la hauteur du manque de précaution préventive qui n'a pas été prise pour nous protéger», dit-il. «Est-ce que vous nous avez oubliés? Moi j'ét

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant