Les Français devraient dépenser 10 milliards d'euros sur le net pour Noël

le
3
Selon une étude Fevad/Médiamétrie, les internautes dépenseront en moyenne 193 euros en ligne pour leur achats de Noël. Cette année encore, les produits culturels (livres, bandes dessinées, jeux vidéos, musique) arriveront en tête des cadeaux les plus populaires.

Au moment où les magasins se sont lancés dans le grand rush de Noël, les consommateurs sont de plus en plus séduits par l'idée d'éviter la bousculade des boutiques pour faire leurs cadeaux de Noël. C'est ce qui ressort de la dernière étude Médiamétrie pour la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) sur les intentions d'achat pour les fêtes de fin d'année.

Selon le sondage, la barre des 10 milliards d'euros de vente devrait être franchie en 2013 (10,3 milliards d'euros), soit 14% de plus qu'en 2012. Et ce malgré un effet crise indéniable sur le budget moyen dépensé en ligne. «Les cyberacheteurs comptent acheter 193 euros de cadeaux sur la toile, soit 3% de moins que l'an dernier», souligne Bertrand Krug, chez Médiamétrie. Tous canaux confondus, le budget Noël accusera une baisse un peu plus forte (-7%) à 303 euros. Un constat déjà anticipé il y a quelques jours par le cabinet de conseil Deloitte.

Les tablettes, smartphones et produits culturels attendus en tête des ventes

Parmi les produits stars de Noël, on retrouvera du côté des produits high-tech, les tablettes 7 et 8 pouces, suivies par les «Phablettes», ces très grands smartphones comme le Galaxy Note. Suivront les TV haut de gamme (LED de plus de 46 pouces), un marché qui devrait être boosté par la qualification mardi de l'équipe de France de foot pour le Mondial 2014 au Brésil. Les produits de bien-être et de santé connectés et les compacts numériques wifi ne seront pas en reste, tout comme les robots pâtissiers et nettoyeurs.

Toutefois, les produits culturels, globalement à la peine, devraient une nouvelle fois se placer en bonne position pour cette période de fin d'année. La sortie des deux consoles Xbox One et PS4 devrait attirer les joueurs, comme les licences «Call of Duty» ou «Super Mario». Côté livres, DVD et musique, les valeurs sûres feront à nouveau recette. C'est le cas des Céline Dion, Florent Pagny, Stromaé ou Eddy Mitchell pour les CD. Pour les BD, le nouveau Astérix et Obélix devrait être un produit phare de la hotte du père Noël, comme, dans la catégorie livres le Prix Goncourt «Au revoir là-haut» de Pierre Lemaître. Enfin pour la vidéo, «World War Z», «Wolverine», «Moi Moche et Méchant 2» et «Monstres Academy» devraient garnir abondamment les cyber-sapins.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.