Les Français consomment moins de médicaments

le
0
Le manque d'innovation, principal moteur de la croissance du marché», est en partie responsable de cette évolution négative, relève l'Agence nationale de sécurité du médicament.

C'est une première: selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, en 2012, les ventes de médicaments ont reculé en valeur et en volume. Les ventes des fabricants ont atteint 27,2 milliards d'euros, soit une baisse de 1,5 %. Dans le détail, les ventes aux officines accusent un recul de 2,8 % alors que celles aux hôpitaux (22 % du total) sont en hausse de 3 %. Quant au nombre de boîtes consommées, il s'élève à 48 par an et par habitant, soit un total, en léger recul, de 3,1 milliards.

Cette évolution dépend des marchés et des aires thérapeutiques, souligne l'Agence. Les génériques ont ainsi «significativement progressé» pour représenter 14 % des spécialités remboursables en valeur et plus de 26 % en volume.

Faute d'innovation, les génériques s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant