Les Français comptent sur l'épargne pour leur retraite

le
12
Un peu moins de la moitié de nos compatriotes estiment qu'ils s'appuieront surtout sur leur épargne pour financer leurs vieux jours, contre 41% à compter principalement sur leur pension de retraite.

Pour les jeunes générations, c'est très clair: leurs vieux jours, ils les financeront bien plus avec leur épargne qu'avec leur retraite. Selon un sondage CSA réalisé pour le Conseil supérieur du notariat, les 18-24 ans sont 66% à penser que leur épargne sera essentielle, contre 63% pour les 25-34 ans et 57% pour les 35-49 ans. Les mêmes ne sont que 15%, 22% et 29% à estimer qu'ils s'appuieront principalement sur leur retraite. La courbe s'inverse ensuite: les 50-64 ans comptent sur leur retraite à 56% (contre 32% sur l'épargne), tandis que les plus de 65 ans sont 69% à faire de même (20% tablent surtout sur leur épargne). En moyenne pour l'ensemble des Français l'épargne dépasse d'une courte tête la retraite (45% contre 41%).

Cette étude, réalisée à l'occasion des Rencontres notariales qui se tiendront à travers la France le 11 octobre, se penche également sur les questions de succession. On y apprend que les Français sont 58% à se préoccuper de ce qu'ils vont transmettre en héritage à leurs enfants (contre 33% qui préfèrent vivre au jour le jour et 9% sans opinion).

C'est sur la famille que l'on s'appuie d'abord

Les jeunes ne sont d'ailleurs pas forcément plus insouciants que leur aînés puisque la question de la succession préoccupe 64% des 25-34 ans. De façon classique, les sondés restent très majoritairement attachés au fait que les enfants soient héritiers prioritaires des parents (70% optent pour ce système et seulement 24% pour un libre choix des héritiers).

Et en cas de coup dur, c'est aussi sur la famille que l'on s'appuie d'abord. Pour 56% des personnes interrogées et même 88% des 18-24 ans, le soutien vient d'abord des proches contre seulement 19% qui comptent sur les établissements financiers (31% chez les plus de 65 ans).

LIRE AUSSI:

» Les Français s'inquiètent pour la fiscalité des donations

» Les Français veulent épargner en priorité pour leur retraite

» Les Français préparent leur retraite de plus en plus tard

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • roulio86 le mercredi 3 oct 2012 à 11:49

    compte tenu des taxes ce n'est plus qu'un rêve car il ne restera rien de notre épargne , quant à la transmition aux enfants ni pensons pas....effectivement le mieux est je pense de ce casser à l'etranger avec son fric et laisser notre pays au PS et aux étrangers ....

  • birmon le mercredi 3 oct 2012 à 11:34

    Il est effectivement de plus en plus difficile d'épargner pour ses vieux jours à cause de la baisse du pouvoir d'achat et de la multiplication des taxes et impôts. Les français qui veulent vivre de leur épargne ont pour seule solution d'exiler les capitaux qu'ils peuvent sauver de la fiscalité confiscatoire.

  • mmoi1214 le mercredi 3 oct 2012 à 10:05

    c est finie c est un reve vue les taux et les taxes qu on n a

  • supersum le mercredi 3 oct 2012 à 09:24

    Vu la fiscalité sur l'épargne, sur l'immobilier et sur les donations, il n'y a plus rien a espérer dans ce domaine pour se constituer un capital retraite, c'était vrai il y a quelque années mais plus maintenant. L'état a réussi à oter la dernière porte de sortie.

  • frk987 le mercredi 3 oct 2012 à 09:22

    Il est sûr qu'à 25 sans enfant, il faut être soit un assisté soit un un dé..bile pour rester dans notre paradis soviétique.

  • 14rc259 le mercredi 3 oct 2012 à 09:17

    pour Herrey Partir à l'étranger semble facile au début de sa vie, mais après une fois marié avec des enfants et petit-enfant c'est déjà plus difficile. Quand je parle d'étranger, je veux dire hors d'europe bien entendu et un pays où la vie est moins chère et meilleure qu'en France il faut aussi que la situation politique soit stable. Le plus dur semble de décider l'épouse.

  • frk987 le mercredi 3 oct 2012 à 07:46

    Vu la fiscalité de l'épargne, ça va devenir un rêve inaccessible.

  • Al2175 le mercredi 3 oct 2012 à 07:15

    ceux qui peuvent !! et ce qui va rester apres toutes nlles taxes

  • d.herrey le mardi 2 oct 2012 à 23:51

    A force de nous taxer, soit l'on n'aura plus d'épargne, soit on devra partir à l'étranger avec notre fric. Emporté l'argent à l'étranger est assez facile. Le problème se situe au niveau de le ramener car le fisc controlera les rentrée d'argent. Donc si l'on part, il faut partir pour de bon. Quand à nos retraite, il faut compter sur 45% de nos salaires au maximum, ce qui veux dire rien.Moi je sais le parti que j'ai choisis c'est partir avec mon fric, adieu la france. PS : faite de même.

  • danie591 le mardi 2 oct 2012 à 23:00

    grosse erreur , épargner en se serrant la ceinture , puis voir ses petites économies fondre sous les taxes et impôts divers .....une chose primordiale pour sa retraite c'est d’être propriétaire ne fusse que d'un studio ou d'un cabanon ; ne pas avoir de loyer a payer est essentiel !