Les Français brillent, les leaders assurent

le
0
Les Français brillent, les leaders assurent
Les Français brillent, les leaders assurent

La bataille fait rager à l'Est

 

Il ne faisait pas bon rencontrer un concurrent pour le titre la nuit dernière en NBA. Lancés dans une course effrénée pour conquérir la première place de la conférence Est, Miami et Indiana se sont rendus coups pour coups par adversaires interposés. Opposé à Orlando dans leur AmericanAirlines Arena, le Heat a déroulé dans le duel floridien (112-98) grâce notamment à un LeBron James tout en sobriété malgré son nez cassé. Le King a une nouvelle fois dominer les débats sans forcer (20 points, 9 rebonds, 7 passes, 4 interceptions) hormis sur un sublime alley-oop orchestré par Dwyane Wade, auteur de 24 points. En face, les 18 points et 10 rebonds de Nicolas Vucevic n'ont pas suffi.

Pour répondre à cette démonstration, Indiana devait s'imposer au TD Garden de Boston. Mais les Pacers ne sont pas impériaux en ce moment et il a fallu attendre le money-time pour voir Paul George (25 points, 8 rebonds) et les siens filer vers une quarante-cinquième victoire cette saison (97-102). Il a fallu un coup du sort et un panier de Rajon Rondo à 3 points réfusé pour violation de l'horloge ? 2 minutes après avoir été shooté, pour voir Indiana prendre définitivement le dessus sur son adversaire du soir. A l'image de son équipe, Ian Mahinmi n'était pas dans un grand soir. Le pivot s'est contenté de gober 2 rebonds pour aller avec ses 2 points en 15 minutes de jeu. A noter tout de même la nouvelle belle sortie du dernier arrivé, Evan Turner, auteur de 17 points à 8/14 au shoot.

 

Houston, la fusée est lancée 

A l'Ouest, les ténors (San Antonio et OKC) étaient devant leurs écrans pour suivre les franchises lancées à leurs trousses. Portland, les Clippers de Los Angeles et Houston étaient sur les parquets et les trois se sont imposés. Non sans mal pour les Blazers de Nicolas Batum qui ont souffert pour se défaire des Denver Nuggets (102-96), avec une marge bien plus confortable pour les Clippers qui ont atomisé les Pelicans où Anthony Davis a été cadenassé par le système de Doc Rivers (108-76) tandis que Houston a, sans faire de bruit, remporté son onzième match lors des treize dernières rencontres (118-110 face à Detroit).

Après un début de match tonitruant (+20 à la pause, 69-49), les Rockets ont levé le pied pour faire fructifier leur avance sans se fatiguer outre-mesure. Dans cette orgie offensive, James Harden et Dwight Howard se sont régalés tandis que Terrence Jones a une nouvelle fois fait le travail à l'ombre de ses deux leaders (22 points - 10 rebonds). En face, l'énorme double-double d'André Drummond (16 points - 17 rebonds) n'aura servi à rien. Après cette démonstration, les Clippers de Los Angeles se devaient de répondre pour ne pas voir Houston revenir à sa hauteur à la quatrième place de la conférence. Sans Jamal Crawford, JJ Reddick et Danny Granger pas qualifié, la tache pouvait être ardue pour les Angelinos. Mais le travail défensif effectué sur Anthony Davis (seulement 8 points) et le récital offensif délivré par Chris Paul et ses camarades n'a pas laissé le doute s'installer. Au final une victoire nette et sans bavure (108-76) malgré le bon match d'Alexis Ajinca (11 points - 10 rebonds). Et dire qu'il manquait trois joueurs importants dans la rotation des Clippers?

 

Le duel Batum-Fournier tient ses promesses

Mais le choc de la nuit le plus attendu, notamment en France, se déroulait au Moda Center de Portland où les Blazers accueillaient des Denver Nuggets inconstants mais séduisants. Le match a tenu toutes ses promesses. Privée de LaMarcus Aldridge, toujours à l'infirmerie, la franchise de l'Oregon a dû jouer de toute son expérience collective pour se dépêtrer du traquenard mis en place par les Nuggets (102-96). Porté par un très bon Robin Lopez (16 points - 9 rebonds), les Blazers conservent la troisième place de la conférence Ouest.

Dans ce succès étriqué, Nicolas Batum n'était pas en réussite au shoot (9 points à 3/10 dont 1/5 à trois points) mais a fait parler sa versatilité. L'ailier tricolore a distribué 6 passes et surtout capté 16 rebonds, son record en carrière. En face, Evan Fournier continue sur sa lancée en empilant les gros scores. L'ancien poitevin a terminé co-meilleur marqueur de Denver (16 points) avec l'un des temps de jeu les plus importants de l'équipe (32 minutes). Peu adroit de loin (1/5 derrière la ligne), le jeune français a néanmoins était plus en réussite près du cercle et à mi-distance (4/9). La phase d'adaptation semble terminée pour l'arrière qui s'impose progressivement au gré des blessures de ses coéquipiers.

 

NBA - SAISON REGULIERE

Samedi 1er mars 2014 :

Miami Heat - Orlando Magic : 112-98

Philadelphie 76ers - Washington Wizards : 103-122

Houston Rockets - Detroit Pistons : 118-110

Boston Celtics - Indiana Pacers : 98-107

> Stats de Ian Mahinmi (IND) :  15 minutes - 2 points (1/2 au shoot), 2 rebonds, 1 contre

Milwaukee Bucks - Brooklyn Nets : 110-96

Portland Trailblazers - Denver Nuggets : 102-96

> Stats de Nicolas Batum (POR) : 36 minutes - 9 points (3/10 au shoot dont 1/5 à 3 points. 2/2 aux LF) - 16 rebonds - 6 passes - 1 interception - 4 ballons perdus

> Stats d'Evan Fournier (DEN) : 32 minutes - 16 points (4/9 au shoot dont 1/5 à 3 points. 7/8 aux LF) - 7 rebonds - 4 passes - 2 interceptions

Sacramento Kings - Minnesota Timberwolves : 97-108

Los Angeles Clippers - New Orleans Pelicans : 108-76

> Stats d'Alexis Ajinca (NOP) : 29 minutes - 11 points (4/6 au shoot. 3/4 aux LF) - 10 rebonds - 2 passes - 1 contre - 1 interception - 1 ballon perdu

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant