Les Français boudent le poker en ligne

le
0
La désertion des joueurs fait revenir le revenu des professionnels des jeux en ligne à son niveau d'il y a deux ans.

Phénomène de mode lors de la libéralisation des jeux en ligne mi-2010, le poker sur Internet est de plus en plus boudé par les Français. Les mises de la dernière semaine de juin ont même atteint «le plus bas niveau depuis l'ouverture du marché», a révélé lundi l'Arjel, le gendarme des jeux en ligne, dans son inquiétant bilan trimestriel.

Tous les indicateurs sont au rouge pour le deuxième trimestre. Le nombre de joueurs sur les 20 sites agréés par l'Arjel a reculé de 7% depuis un an, à 273.000 ; les mises ont dégringolé de 16,4%, à 1,3 milliard d'euros, ce qui est la plus forte chute depuis mi-2010 ; l'activité des tournois, où le joueur est plus captif, a elle fléchi pour la première fois, avec un recul de 1% des droits d'entrée. Une catastrophe pour les professionnels du secteur: leurs revenus (produit brut des jeux) a dé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant