Les Français, bons élèves du recyclage des ampoules

le
1

(AFP) - Le taux de recyclage des ampoules a encore progressé en 2013 et atteint 42% des ventes, soit 39,5 millions d'unités retraitées, a indiqué mardi l'éco-organisme Récylum.

Récylum indique dans un communiqué avoir "collecté et recyclé 39,5 millions de lampes usagées, soit une progression de 14% par rapport à 2012", ce qui permet au taux de collecte de gagner trois points (42%).

En tonnage, la collecte est passée l'an dernier de 4.270 tonnes à 4.591 tonnes.

Récylum se félicite que "le grand public se mobilise toujours plus pour le recyclage des lampes". L'éco-organisme attribue cette bonne performance à de gros efforts de communication et à un réseau de collecte "dense", via notamment 16.000 points de récupération dans des magasins.

"Il est désormais acquis pour 87% des Français que les lampes usagées se recyclent, contre 80% en 2011", souligne Récylum.

Le traitement des lampes (ou ampoules) permet de recycler le verre, des métaux (cuivre, aluminium) et des minerais recherchés (terres rares).

Les ampoules à économie d'énergie, les LED (lampes à diodes électroluminescentes) et les néons se recyclent, mais pas les halogènes.

Depuis fin 2012, les ampoules à filament incandescent ont été définitivement retirées de la vente en raison de leur mauvais rendement énergétique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw le mercredi 19 mar 2014 à 09:03

    Trier les or dures ménagères ne sert à rien puisque c'est une taxe fonction de la taxe foncière. Que vous triez ou pas vous paierez la même somme. Publiez les politiques responsables de cette anomalie et ne votez plus pour eux.