Les Français approuvent les mesures du sommet pour l'emploi

le
1
L'exonération de charges et la formation des chômeurs font presque l'unanimité.

Ce devait être le sommet de tous les dangers. Le sommet pour l'emploi, ou sommet sur la crise, selon les appellations, a finalement été un moment très consensuel. Dans un style volontairement classique, Nicolas Sarkozy a décliné des mesures d'urgence que les partenaires sociaux ont eu bien du mal à critiquer depuis le perron de l'Élysée.

Il en va de même pour les Français. Selon le sondage OpinionWay Fiducial pour Le Figaroet LCI, les cinq annonces du chef de l'État sont bien, voire très bien accueillies. C'est le projet pour les très petites entreprises qui arrive en premier dans le palmarès des réponses: 80 % des personnes interrogées approuvent l'exonération de charges pour les jeunes qui y sont embauchés. Un indicateur de la popularité des très petites entreprises en France, car la mesure est aussi plébiscitée par la gauche.

La proposition la moins consensuelle reste le chômage partiel - que des économistes souhaiteraient rebaptiser travail partiel, comme e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • speedy36 le vendredi 20 jan 2012 à 21:19

    un sondage pour le figaro n est jamais defavorable à sarkozycomment croire à ce sommet (un de plus, présenté comme capital et important) et qui a débouché sur des mesurettes