Les Français aiment toujours leurs agences bancaires

le
3

L'immense majorité d'entre eux (85 %) estime qu'elles ne doivent pas disparaître. Et plus d'un sur deux y viendrait plus souvent pour du conseil personnalisé et de la valeur ajoutée.

Les Français restent attachés à l'agence bancaire et n'ont pas envie qu'elle ferme, même s'ils y vont moins. C'est ce que révèle une étude réalisée par Opinion Way pour Wincor Nixdorf. L'agence bancaire reste toujours le canal utilisé par le plus grand nombre de clients (87 %) durant l'année, pour interagir avec leur banque, avant même le site Internet de cette dernière (82 %), le téléphone (74 %), ou l'envoi de courriel (66 %).

Mais ils ne s'en servent pas fréquemment. Moins de 10 % d'entre eux rendent une visite hebdomadaire à leur agence, alors qu'ils sont 55 % à se connecter au moins une fois au portail en ligne de leur banque. Ce dernier est plébiscité plus particulièrement…. par les plus âgés. Si les 18-24 ans sont 60 % à considérer que les services en ligne suffisent à leurs besoins, la proportion grimpe à 86 % chez les 65 ans et plus.

Plus de conseils personnalisés

En revanche, si les Français poussent de moins en moins souvent la porte de leur agence, ce n'est pas parce qu'ils on été déçus. Parmi les clients qui s'y rendent moins depuis cinq ans, seuls 12 % considèrent que le conseil n'est pas à la hauteur de leurs attentes. Et seulement 10 % ont le sentiment d'être mal accueillis.

Les clients estiment surtout avoir encore besoin d'elle notamment pour bénéficier des avis du conseiller bancaire (53 %), souscrire à un prêt immobilier (53 %), voire souscrire à un crédit (46 %). «Deux de ces services sont singulièrement plébiscités par les 18-24 ans. Il s'agit des avis du conseiller bancaire (64 %) et de la souscription à un crédit (51 %)» ajoute l'étude.

D'ailleurs, interrogés sur ce qui pourraient les inciter à revenir plus souvent en agence, les consommateurs évoquent notamment «une analyse fine de leurs données pour une relation bancaire véritablement personnalisée (45 %), une baisse de la rotation dans les conseillers en charge de leur compte (38 %) et une meilleure formation de ces derniers (34 %)».

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jayce003 le vendredi 6 nov 2015 à 10:24

    Je dépose trop souvent des chèques pour avoir une banque en ligne.

  • M8101076 le vendredi 6 nov 2015 à 09:15

    pour info, expérience personnelle. j'ai besoin d'un renseignement actuellementBoursorama, j'ai ma réponse immédiatement après un appel téléphonique gratuit.Crédit Mutuel : j'ai envoyé un message à ma conseillère ( ? )bancaire. Après 3 jours pas de réponse. J'appel la plate forme (parce que elle je ne peux pas l'avoir) .Appel payant pour lui signaler de bien vouloir répondre à mon message. 7 jours aujourd'hui. Toujours pas de réponse. Vive les agences bancaires !!!!!

  • patydoc le vendredi 6 nov 2015 à 08:26

    Un sondage payé par les banques ...