Les Français achètent moins de carburants, l'État y perd

le
0
La fiscalité sur les carburants rapporte de moins en moins.

Fin septembre, les caisses de l'État avaient engrangé 10 milliards d'euros de recettes de la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques, le nouveau nom de la TIPP), selon la situation mensuelle budgétaire publiée par Bercy. C'est 450 millions de moins que l'an passé à la même époque! Certes, fin août, le gouvernement a décidé de baisser les tarifs de la TICPE de 3 centimes pendant trois mois. Mais cette ristourne fiscale, censée coûter 300 millions à l'État, n'explique pas à elle seule la chute des recettes. Le facteur principal, c'est le changement de comportement des Français qui s'adaptent à l'envolée des prix en consommant moins de carburants. En septembre, cette consommation a baissé de 6 % comparé à l'année précédente. Or les recettes de TICPE sont directement liées aux litres d'essence, de diesel et de fioul achetés. Bercy avait anticipé ce phénomène, en tablant sur de...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant