Les Français accros à l'argent liquide

le
0
Selon l'étude réalisée par l'Ifop, 50% de Français déclarent garder de l'argent liquide à leur domicile. 92% détiennent de l'argent liquide sur eux avec une moyenne qui s'élève à 41 euros.

La crise bancaire est passée, mais les consommateurs français sont toujours très méfiants envers les banques. Selon les résultats de la 2eme édition du baromètre «Les Français et l'argent liquide», réalisé par Wincor Nixdorf en partenariat avec l'insitut Ifop, un Français sur deux déclare conserver de l'argent à son domicile (contre 36% en 2010) et 92% des personnes interrogées affirment avoir de l'argent liquide lorsqu'elles font des courses (contre 95%). La proportion d'individus indiquant ne jamais détenir de l'argent liquide sur eux démeure très marginale : 8% cette année contre 5% en 2010. L'étude été réalisée en mars dernier sur un millier de personnes.

L'argent liquide sert principalement à couvrir les dépenses courantes des Français. 87% des personnes interrogées se servent des espèces pour règler leurs courses au quotidien, contre 90% l'an passé. Les consommateurs font appel aux moyens électroniques de paiement uniquement lorsqu'il s'agit de régler le péage d'autoroute (seuls 19% des Français paient en espèces), le restaurant (8%), le supermarché (5%) et l'essence (5%). Cependant, à partir du seuil de 15 euros, la majorité des Français commencent à choisir un moyen de paiement alternatif. Et alors que cette tendance se maintient depuis un an, le montant moyen au-delà duquel les consommateurs optent pour un mode de paiement alternatif a baissé de 8 euros, passant de 51 euros en 2010 à 43 euros en 2011.

Pour les experts, l'attachement des Français aux espèces s'explique par plusieurs facteurs. Il y a d'abord une nécessité de régler les petites sommes en liquide. «La comparaison avec nos voisins européens souligne qu'il s'agit d'une tendance de fond et que, malgré le développement de moyens de paiement relatifs, l'argent liquide a toujours de l'avenir», indique Philippe Dauphin, président de Wincor Nixdorf France. Cette tendance s'expliquerait également par la méfiance vis-à-vis des banques. «Il y a eu l'effet ''Eric Cantona'' (qui avait exhorté les Français à retirer l'argent des banques), mais ça ne suffit pas», commente les résultats Frédéric Micheau, directeur des études de l'Ifop dans Le Parisien ce mercredi. «Depuis la crise de 2008, il y a une inquiétude des particuliers par rapport à ces établissements, qui à leurs yeux ont perdu leur crédit».

Une moyenne de 41 euros sur soi

Même si selon le sondage Ifop la grande majorité des Français affirment toujours posséder de l'argent liquide sur eux, près de la moitié d'entre eux (44%) déclare détenir moins de 20 euros. D'ailleurs, pour un Français sur deux, le billet de dix euros reste le plus utilisé pour le paiement. Ce sont les personnes avec des hauts revenus, qui détiennent la somme la plus importante (68 euros), tandis que les foyers avec des revenus modestes déclarent avoir sur eux en moyenne 28 euros. Les hommes ont plus d'argent liquide sur eux (49 euros) que les femmes (33 euros), indique l'étude, précisant que la somme moyenne qu'un Français possède sur lui s'élève à 41 euros.

L'attachement au cash ne se cantonne pas à l'Hexagone. A l'échelle européenne, la France n'occupe que la quatrième position en terme du montant moyen en argent liquide par habitant. Les Français sont devancés par les Italiens, (qui ont sur eux en moyenne 65 euros), les Anglais (52 euros) et Espagnols (49 euros). L'attachement à l'argent liquide dans ces pays ne relève pas uniquement de leur culture. Il s'explique également par un plus grand nombre de bornes de paiement en espèces chez nos voisins.

LIRE AUSSI :

» Nous avons 37 euros en poche

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant