Les Français accepteraient moins de services publics pour payer moins d'impôts

le
35

Pour les Français, l'éducation et la lutte contre le chômage sont considérées comme des priorités.

Selon une enquête BVA publiée ce vendredi 24 janvier pour RTL et Les Echos, la majorité des Français serait disposée à payer moins d'impôts, quitte à bénéficier de moins de services publics. Deux tiers (63%) des Français sondés pour RTL et Les Echos s'alarment en effet du niveau des prélèvements et seraient maintenant prêts à sacrifier un peu des services publics pour payer moins d'impôts. Si ce score est une première - jusqu'ici, les Français étaient partagés sur la question, plutôt à hauteur de 50/50 - les sondés ont néanmoins bien ciblé les secteurs qui devaient, ou ne devaient pas, faire les frais de cette «cure de rigueur».

Pas question du toucher à la santé publique, service préféré des français interrogés. Viennent ensuite l'emploi (42% d'usagers satisfaits) et l'éducation (67% de satisfaits). Police, gendarmerie et fisc sont également appréciés par la plupart d'entre eux.

En revanche, le sondage indique que les personnes questionnées seraient généralement prêtes à aller chercher des économies en taillant dans les budgets de la culture, de la décentralisation, de la défense nationale, de l'environnement ou encore des transports publics (qui n'est une priorité que pour 10% des sondés seulement). «On assiste à une prise de conscience qu'il a été beaucoup demandé aux classes moyennes et aux salariés du privé et qu'il est nécessaire de baisser le déficit et la dette», explique ainsi Gaël Sliman, directeur de BVA Opinion.

Globalement, la population française reste fondamentalement attachée au service de l'État (71% des usagers en sont d'ailleurs satisfaits). Et 31% demeurent absolument contre toute réduction des services publics.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M362321 le vendredi 31 jan 2014 à 17:10

    Bah oui !! et depuis des années !! on en a marre des impôts pour payer les garconnières, les retraites inégales etc

  • rizzo14 le lundi 27 jan 2014 à 12:27

    Ouah !, cela vole haut. J'ai eu une expérience malheureuse dans les services publics...bref j'en déduis que tous les fonctionnaires sont des fainéants et qu'il est temps de nettoyer tout cela. On va aller loin avec ce type d'argumentaire...

  • M1945416 le lundi 27 jan 2014 à 10:05

    et de l'efficacité , par ex , mon mari a été hospitalisé le vendredi soir , au urgences, il lui on mis une perf contre la douleur, jusqu'au lundi car il y avait personne pour une simple échographie ... elle sont ou les économies ? sans compter qu'il a attendu des heures avant de se faire soigné, dans une salle , sa voisine suspecté d'avoir une méningite (contagieux) , et moi pendant 5 h aucune nouvelle , de quoi peté un plomb

  • M1945416 le lundi 27 jan 2014 à 09:36

    ce que veulent les français c'est aussi de l'égalité, en ce qui concerne privé-public-politiques, mais ça ....

  • phildesf le dimanche 26 jan 2014 à 23:11

    Payer moins d'impôts pour moins de service public pour les autres, ça oui, j'y crois.

  • knbskin le samedi 25 jan 2014 à 18:29

    Exact, blbryvsg et d'autres, ce qu'il nous fait, ce n'est pas "moins de services publics pour moins d'impôts", mais "plus de services publics de meilleure qualité pour beaucoup moins d'impôts". Certains services publics sont notoirement de mauvaise qualité (justice, gestion administrative locale, fonctionnement des organes légistatifs ...) et d'autres sont en "surqualité" : Présidence de la République (en termes de coûts), par exemple ! :-D

  • dgui2 le samedi 25 jan 2014 à 17:44

    ----"Et 31% demeurent absolument contre toute réduction des services publics"----- ENCORE 31% D' A.B.R.U.T.I.S, DANS CE PAYS ! Et les Collectivités Territoriales avec les folles dépenses de tous les petits "Emirs" locaux, on n'a même pas essayé d'y penser.

  • er3dw le samedi 25 jan 2014 à 14:49

    les Français exigent surtout moins de corruption de la part des politicards et de la haute finance

  • melvyn1 le samedi 25 jan 2014 à 12:27

    suite à l'évolution de l'informatique, que l'on veuille ou non, on se dirige tout naturellement vers une diminution des fonctionnaires !

  • Rominou6 le samedi 25 jan 2014 à 09:48

    Ca commence pas cesser de payer une redevance pour des chaines TV qu'on ne regarde pas, je préfère des publicités. Et les gens qui bossent n'ont que faire de savoir si Danone ou Kinder vendent leurs produits à 15h sur France 2. Et à quand une privatuisation totale de la Poste, et une ouverture à la concurrence, pour un meilleur service et un cout plus faible.Hormis la défense, la justice, la police, l'éducation et la santé, tout le reste doit être privé