Les Français acceptent de moins en moins l'austérité

le
48
UNE LARGE MAJORITÉ DE FRANÇAIS REFUSE L'AUSTÉRITÉ
UNE LARGE MAJORITÉ DE FRANÇAIS REFUSE L'AUSTÉRITÉ

PARIS (Reuters) - Une large majorité de Français (62%) refusent de consentir à des efforts pour réduire la dette et les déficits publics, soit une hausse de cinq points en un an, selon un sondage Viavoice pour BCPE, Les Echos et France info diffusé jeudi.

Cette enquête montre que la hausse des prélèvements obligatoires pèse de plus en plus sur le pouvoir d'achat des ménages et que le seuil d'intolérance est atteint, souligne l'institut de sondage.

En particulier, les deux tiers (67%) des ouvriers et des employés ne sont pas prêts à perdre du pouvoir d'achat.

Symétriquement, seuls 35% des Français se déclarent "prêts à perdre un peu de pouvoir d'achat pour réduire la dette et les déficits", soit 6 points de moins qu'en octobre 2011.

De la même façon, les inquiétudes en matière de pouvoir d'achat progressent nettement: 57% des Français anticipent une baisse de leur pouvoir d'achat au cours des 3 prochains mois (+4 points depuis septembre et +21 points depuis mai).

Pour Viavoice, ces inquiétudes croissantes, dues en grande partie à la hausse de la fiscalité, "rendent les plans de rigueur gouvernementaux de moins en moins acceptables et acceptés."

Ce sondage a été réalisé les 18 et 19 octobre 2012 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le jeudi 25 oct 2012 à 11:17

    Je n'ai jamais été un boute-feu et vous seriez certainement surprise de mon profil. Mais je pense à nos enfants et petits enfants et je me refuse à leur infliger cet héritage dont nos générations (et nos lâchetés d'avoir accepté de telles pitreries politiques) sont seules responsables. Nous perdrons en apparence et de façon immédiate dans une révolution et y laisserons sans doute des plumes. Mais nous avons et surtout eux tout à y gagner parce que c'est le seul moyen de remettre tout à plat !

  • chatnour le jeudi 25 oct 2012 à 11:10

    Au surplus vous ne devez pas très bien connaître l'histoire des démocraties pour exciper de cette institution. Nos systèmes politiques et administratifs sont définitivement bloqués, on l'a constaté en 1995, de nouveau en 2010 avec la réforme des retraites. Aucun espoir donc d'un consensus, il est vain, la fonction publique et les syndicats ont définitivement bloqué le système à leur profit. Il n'y a donc que malheur à temporiser et milliards supplémentaires de dettes à additionner.

  • chatnour le jeudi 25 oct 2012 à 11:03

    quant au jeu démocratique, ces gens ont été élus par défaut par 39% des inscrits seulement et sur la base des mensonges éhontés d'un candidat dont ils ne voulaient même pas dans leur propre camp. Par ailleurs, leurs premières mesures, approximatives, mal ficelées, d'amateurs et d'apprentis sorciers, sans le moindre courage sinon un clientélisme éhonté ne leur confère aucune légitimité. D'autre part, dois-je rappeler que le roi de France avait toute légitimité ? on a vu le résultat.

  • chatnour le jeudi 25 oct 2012 à 10:59

    @M5859377 : madame (car je pense que vous êtes une femme à certaines de vos réactions) je suis vos divagations depuis longtemps et je constate que vous êtes relativement isolé dans vos théories "fumeuses" ; j'admire ceux qui ont la courtoisie de vous répondre, vous ne variez jamais d'un iota dans vos théories, quelle que soit la pertinence des arguments de vos contradicteurs. Pire, vous vous permettez de reprendre l'orthographe de certain d'entre eux bien que la vôtre soit approximative...

  • chatnour le jeudi 25 oct 2012 à 10:54

    Pour le reste tout à fait d'accord avec vous sur l'immigration sauvage, l'assistanat débridé et les magouilles. Par contre, je ne partage pas votre philosophie du vote blanc qui selon moi est un vote stérile puisque, par définition, vous n'avez pas de candidat don mise à part d'astiquer votre bonne conscience en n'ayant cautionné ni l'un ni l'autre, vous affaiblissez la légitimité du candidat élu (et qui par nature, n'est jamais le vôtre).

  • chatnour le jeudi 25 oct 2012 à 10:47

    Vous confondez droit et abus de droit. Dans une période telle que celle que nous vivons, les gens qui font grève sont des nantis qui bénéficient d'un privilège exorbitant, celui de l'emploi à vie, de la retraite à 50, 52 ou 55 ans. Faire grève dans de telles conditions équivaut à cracher dans la soupe de ceux qui n'ont pas d'emploi et c'est insupportable. Rien que celà justifierait déjà de descendre dans la rue pour hurler et dénoncer cette indécence, mais il y a bien pire !

  • gablex le jeudi 25 oct 2012 à 10:14

    On a ce que l'on mérite. Il ne fallait pas voter pour des neuneus.

  • M5850553 le jeudi 25 oct 2012 à 10:14

    chatnour : je vote blanc depuis l'après 81 !!cependant il faut d'abord virer tout ce qui nous coute cher!!!étrangers au chomage,assistanat débridé,magouilles en tout genre!....La grève est un droit!!une arme contre l'esclavage moderne!!...

  • M931269 le jeudi 25 oct 2012 à 10:14

    Malheureusement il faudra se résoudre a court terme a descendre.....dans la rue !! cet amateurisme est insupportable !!!

  • chatnour le jeudi 25 oct 2012 à 10:12

    http://www.boursorama.com/monbourso/redaction-participative/la-seule-solution-pour-sauver-notre-pauvre-pays-la-revolution-833

Partenaires Taux