Les frais bancaires resteront stables en 2015

le
0
Jiri Hera/shutterstock.com
Jiri Hera/shutterstock.com

(Relaxnews) - D'après les prix affichés par les plaquettes tarifaires des banques au 1er février, les frais bancaires resteront stables cette année, n'augmentant en moyenne que de 0,5%, rapporte l'étude comparative de Panorabanques.com, ce jeudi 15 janvier. 

Dans 75 des banques du panel étudié, qui représentent 48% de parts de marché, les frais bancaires coûteront 3 euros de moins à leurs clients, contre 2,10 euros de plus pour 73 autres établissements bancaires. 

Vigilance sur certains frais bancaires

Pour autant, si cette annonce est une bonne nouvelle pour les consommateurs, il y a aussi des mauvaises surprises, avec diverses hausses de prix. Le coût de la carte bancaire par exemple continue de progresser, de l'ordre de 1,1%. En moyenne, ce moyen de paiement implique une facture annuelle de 62,40 euros en 2015. Autre mauvaise nouvelle : l'augmentation du coût des frais de tenue de compte, de 22,8%. Ceux-ci avaient déjà progressé de 14,2% l'année dernière.

Par ailleurs, les consommateurs devront rester vigilants quant à leur découvert, qui leur coûtera plus cher. Les commissions d'intervention avaient bien baissé entre 2013 et 2014, mais elles remontent, de 1,3%. "Certaines banques qui facturaient des commissions d'intervention en dessous du plafond légal se sont maintenant alignées sur ce plafond, soit 8 euros depuis le 1er janvier 2014" prévient Panorabanques.com.

Enfin, l'étude a tout de même relevé une baisse des tarifs des frais liés à la gestion des comptes sur Internet, à 28 euros en moyenne. Toutefois, 70% des banques aujourd'hui ne facturent plus ce service. 

Cette enquête s'appuie sur l'analyse de l'évolution des tarifs de 158 banques de France métropolitaine, représentant plus de 95% de part de marché. L'étude porte sur l'analyse détaillée de 196 lignes tarifaires et de 372 packages bancaires. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant