Les frais bancaires de tenue du compte se généralisent

le
4

Le service du Crédit Mutuel, encore gratuit dans sept fédérations de la banque, deviendra payant à compter du 1er octobre prochain. La plupart des banques facturent déjà ces frais de gestion.

Le Crédit Mutuel va désormais facturer la tenue du compte-courant, révèlent Les Échos .Ils correspondent aux frais perçus par l'établissement bancaire pour la gestion du compte en banque. Alors que ce service était encore gratuit dans sept fédérations du Crédit Mutuel, il deviendra payant à compter du 1er octobre prochain. En parallèle, les services de banque à distance deviendront gratuits, précise le journal. La banque a confirmé aux Échos une évolution tarifaire, sans préciser les tarifs concernés.

Si les établissements bancaires ont baissé les frais de dépassement de découvert, ils se sont justement rattrapés sur les frais de tenue de compte, constatait en octobre 2014 le rapport annuel de l'Observatoire des tarifs bancaires. Cette même année, l'analyse des tarifs de tenue de compte a été ajoutée à la liste de l'Observatoire, suite à une demande de Pierre Moscovici, alors ministre des Finances.

Des frais de tenue de compte inactif également possibles

En réalité, un tiers des banques - notamment BNP Paribas, LCL ou Axa - ne facturent pas encore ces frais, estime le rapport. Dans sa dernière enquête, qui a comparé les tarifs bancaires en vigueur au 1er février 2015, l'association des consommateurs CLCV constate aussi «l'augmentation du nombre d'établissements facturant des frais de tenue de compte se confirme». Selon la CLCV, l'écart entre les établissements est important, variant de 4,20 euros par an à la Banque postale à 71,60 euros par an pour les Banques Marze et Dupuy de Parseval.

De son côté, la Société Générale va commencer à les facturer à partir du 1er janvier 2016, selon Les Échos. Un service qui coûtera deux euros par mois à l'utilisateur. Dans les groupes mutualistes, chaque banque régionale décide de sa politique tarifaire.

Des frais de tenue de compte inactif peuvent également être facturés, lorsqu'aucune opération, ni rentrée ni sortie d'argent, n'a eu lieu sur le compte pendant plus d'un an. Selon le site cbanque, le tarif moyen s'élève à 55,67 euros annuel, «en augmentation de 3% sur un an».

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • loco93 le vendredi 29 mai 2015 à 15:13

    Reclamons dans ce cas, une partie des interets que les banques touchent en faisant travailler notre argent 'sur notre dos'

  • ocbs le vendredi 29 mai 2015 à 14:47

    en même temps aucune entreprise ne travaille gratuitement... banque ou pas banque, logique que les services soient payants

  • loco93 le vendredi 29 mai 2015 à 13:56

    moralité: Malgré le fait que le legislateur tente d'encadrer les frais bancaires, la facture ne baisse pas pour autant; la tendance est meme a la hausse... consonmateur pigeon toujours et pis c'est tout! Et dans tous les domaines de la vie courante.

  • cresus57 le vendredi 29 mai 2015 à 12:37

    reprendre d'une main ce qu'on a été obligé de rendre de l'autre...