Les fournisseurs d'ETF sont bien engagés sur la voie de la transparence

le
0
(NEWSManagers.com) - Confrontés aux critiques formulées récemment par le Conseil de stabilité financière (FSB), les fournisseurs d'ETF font malgré tout des progrès, a estimé le 9 mai Hortense Bioy, analyste ETF chez Morningstar, à l'occasion d'une intervention sur les ETF (ETF : Le risque de contrepartie est-il gérable?) dans le cadre de la conférence annuelle Morningstar.

Les émetteurs d'ETF synthétiques fournissent ainsi, de leur propre intitiative, une information régulière sur la composition des paniers de substitution du collatéral, sur leur niveau d'exposition ou encore sur les banques contrepartie. " Le niveau de transparence n'est pas uniforme et il y a encore quelques récalcitrants" , a relevé Hortense Bioy, mais en l'absence d'obligation réglementaire, il faut saluer cet effort. Hortense Bioy a indiqué que Morningstar allait publier d'ici à la fin du mois un guide des meilleures pratiques dédié aux ETF.

Evoquant les risques liés aux ETF synthétiques, qui représentent en Europe 50% des actifs investis dans les ETF, Hortense Bioy a souligné que les émetteurs d'ETF cherchent notamment à minimiser leur exposition au risque de contrepartie en allant plus loin que les minima de collatéralisation définis par la réglementation Ucits. Ainsi, la valeur du panier de substitution du collatéral sera souvent bien supérieure à 90% de la valeur liquidative du fonds.

Cela dit, avoir un panier à 120% de la valeur liquidative du fonds ne dispense pas de s'intéresser à la qualité et à la liquidité des titres retenus dans le panier. La diversité des réseaux horaires (si par exemple le panier contient une poche d'actions japonaises) pourrait retarder la liquidation en cas de défaut de la contrepartie.

Sur le chapitre des ETF de réplication physique, Hortense Bioy a évoqué les risques liés au prêt de titres et estimé que les investisseurs seraient en droit d'en savoir un peu plus, par exemple sur le pourcentage du fonds qui est prêté ou encore sur la rémunération des revenus générés par cette activité.


info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant