«Les formations seront mieux ciblées sur les nouveaux métiers»

le
1

INTERVIEW - Florence Poivey, qui a été la négociatrice pour la délégation patronale de la réforme sur la formation professionnelle, explique les principales avancées du projet de loi qui a été présenté mercredi en conseil des ministres.

LE FIGARO.- En quoi cette réforme va-t-elle rendre le système plus efficace?

FLORENCE POIVEY. - L'objectif est que les entreprises forment de mieux en mieux et de plus en plus leurs salariés, mais en les affranchissant d'un carcan de contraintes administratives. Par exemple, il n'y aura plus qu'une seule contribution et qu'un seul interlocuteur pour les entreprises, au lieu de trois aujourd'hui. Nous proposons également de passer d'une obligation de payer à une libération de l'investissement en formation. Nous avons par ailleurs demandé aux Opca, appuyés par les branches, de se mettre en mouvement, de passer d'une logique de collecte à une logique de service aux entreprises.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le jeudi 23 jan 2014 à 07:19

    et c est quoi les nouveaux métiers? hum ???? on sait pas !! bon