Les forces US ont tué 11 membres d'Al Qaïda en Syrie-Pentagone

le
0
    WASHINGTON, 8 février (Reuters) - Les forces américaines ont 
tué au début du mois 11 membres d'Al Qaïda dans deux frappes 
aériennes près d'Idlib en Syrie, dont l'un était lié à l'ancien 
dirigeant du réseau, Oussama ben Laden, et à d'autres dirigeants 
du groupe, a annoncé mercredi le Pentagone. 
    Il s'agit d'Abou Hani al Masri, qui a été tué le 4 février 
et qui, indique le Pentagone, a supervisé la création et les 
activités de nombreux camps d'entraînement d'Al Qaïda en 
Afghanistan dans les années 80 et 90, où il a "recruté, 
endoctriné, entraîné et équipé des milliers de terroristes". 
    Al Masri était lié à Oussama ben Laden, tué par un commando 
américain en 2011, et à celui qui l'a remplacé à la tête d'Al 
Qaïda, Ayman al Zaouahiri, indique le Pentagone dans un 
communiqué. 
    Les dix autres membres d'Al Qaïda ont été tués le 3 février 
lors d'une frappe aérienne contre un bâtiment utilisé comme lieu 
de réunion, précise le communiqué. 
 
 (Idrees Ali; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant