Les forces russes en Syrie ont tiré sur des avions de Tsahal

le
3
    JÉRUSALEM, 22 avril (Reuters) - Les forces russes présentes 
en Syrie ont tiré à deux reprises au moins des avions militaires 
israéliens, ce qui a incité le Premier ministre Benjamin 
Netanyahu à chercher à renforcer la coordination militaire avec 
Moscou, rapporte vendredi le Yedioth Ahronoth. 
    Le quotidien ne précise ni le lieu ni la date des incidents 
ni le type d'appareil visé par les tirs russes. 
    La chaîne de télévision israélienne Channel 10 TV rapporte 
par ailleurs qu'un avion russe s'est approché d'un appareil 
israélien au large des côtes syriennes. 
    Contacté, un porte-parole de l'armée israélienne a refusé de 
commenter ces informations et ni les services du Premier 
ministre ni l'ambassade russe en Israël n'étaient immédiatement 
disponibles pour réagir. 
    Benjamin Netanyahu s'est rendu jeudi à Moscou où il a 
déclaré au président russe, Vladimir Poutine, être "venu avec un 
seul objectif: renforcer la coordination sécuritaire entre nous 
afin d'éviter les incidents, les incompréhensions et les 
confrontations inutiles." 
    L'armée de l'air israélienne intervient régulièrement dans 
le ciel syrien pour empêcher des livraisons d'armes au Hezbollah 
libanais ou riposter à des tirs de roquettes vers son 
territoire. 
 
 (Dan Williams,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 11 mois

    J'oubliais de préciser que le aise bol la combat les islamistes. Donc, on peut en déduire qui les aide et qui les combat.

  • charleco il y a 11 mois

    Le mot aise bol la ne passe pas sur Bourso : j'ai fait un poste avec uniquement ce mot, le commentaire a été refusé. Ce mouvement n'est pas un mouvement terroriste, seulement, il a repoussé l'invasion d'Isr au Liban Sud : ça leur reste en travers de la gorge. Les Russes ont un sens aigu des réalités, pas comme Fabius et Hollande.

  • aerosp il y a 11 mois

    J'espère que les isr comprendrons le message