Les forces rebelles syriennes en "contrôle quasi total" de Manbij - OSDH

le
0
 (Actualisé avec porte-parole des rebelles § 3) 
    BEYROUTH, 6 août (Reuters) - Les Forces démocratiques 
syriennes (FDS), soutenues par les Etats-Unis, ont pris le 
"contrôle quasi total" de Manbij, ville du nord de la Syrie que 
tenaient les djihadistes de l'Etat islamique (EI), rapporte 
samedi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). 
    L'Observatoire, qui s'appuie sur un réseau d'informateurs 
sur le terrain, précise qu'il reste des poches de résistance. 
    Le porte-parole du Conseil militaire de Manbij, allié aux 
FDS, a confirmé à Reuters que près de 90% de la ville était 
désormais débarrassée de la présence de djihadistes. Des combats 
se poursuivent, a ajouté Charfan Darouich. 
    Formée l'an dernier, l'alliance des Forces démocratiques 
syriennes regroupe la milice kurde des Unités de protection 
populaire (YPG) et des combattants arabes.  
    Elle a déclenché fin mai son offensive contre Manbij, verrou 
menant vers la frontière turque, et bénéficie notamment de 
l'appui d'éléments des forces spéciales de l'armée américaine. 
 
 (Lisa Barrington; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant