Les forces libyennes font reculer l'EI au sud de Misrata

le
0
    TRIPOLI, 17 mai (Reuters) - Les forces libyennes ont repris 
mardi aux djihadistes de l'Etat islamique le point de contrôle 
d'Abou Graïn, une position stratégique située au sud de Misrata. 
    Une mine a fait trois morts et dix blessés parmi les 
militaires qui se sont emparés de ce poste, selon Mohamed al 
Gasri, porte-parole de l'état-major mis sur pied par le 
gouvernement d'union nationale.  
    Abou Graïn, dont l'EI s'est emparé le 5 mai après une série 
d'attentats suicide coordonnés, se trouve 140 km à l'ouest de 
Syrte, ville également aux mains des djihadistes, où les forces 
fidèles au gouvernement d'union s'apprêtent à donner l'assaut.  
    Le nouvel exécutif formé avec l'appui des Nations unies 
s'est installé en mars à Tripoli et a obtenu l'appui des 
"brigades" de Misrata, mais le "gouvernement de salut national" 
mis sur pied en 2014 lorsque les miliciens de "L'Aube libyenne" 
se sont emparés de la capitale ne reconnaît toujours pas son 
autorité et promet lui aussi de reprendre Syrte. 
    L'Etat islamique, qui tire parti de ces divisions, a gagné 
du terrain récemment autour de la ville et contrôle une bande de 
250 km de long sur la côte.       
 
 (Ahmed Elumami, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant