Les forces libyennes face à une "résistance désespérée" à Syrte

le
0
    SYRTE, Libye, 31 octobre (Reuters) - Les forces libyennes 
qui tentent depuis mai dernier de reprendre Syrte à l'Etat 
islamique ont annoncé lundi partir à l'assaut du dernier 
quartier encore contrôlé par les djihadistes et tout faire pour 
épargner la population civile. 
    Les brigades, essentiellement formées de combattants de 
Misrata et qui bénéficient de l'appui aérien des Etats-Unis, ont 
déclaré dans un communiqué "faire face à une résistance 
désespérée" au fur et à mesure de leur progression dans le 
secteur de Ghiza Bahriya, truffé de snipers et de voitures 
piégées.  
    Plusieurs immeubles résidentiels ont été repris à l'EI, a 
ajouté Rida Issa, un porte-parole des forces favorables au 
gouvernement d'union nationale.  
    "Des femmes et des enfants sont pris au piège dans Ghiza 
Bahriya et on sait bien qu'ils sont utilisés comme boucliers 
humains par Daech (acronyme arabe de l'EI)", a-t-il dit. "Nos 
forces font tout pour éviter d'utiliser des armes lourdes pour 
ne pas blesser ces civils." 
    L'hôpital de campagne de Syrte a fait état d'un mort parmi 
les combattants loyalistes dans les affrontements de lundi. 
    L'EI s'est emparé de Syrte il y a un an en profitant du 
chaos et de la violence qui secouent la Libye depuis la chute de 
Mouammar Kadhafi en 2011, afin d'y établir une nouvelle base 
loin de son bastion en Syrie et en Irak.  
    Les Etats-Unis ont entamé une campagne de frappes aériennes 
sur les positions djihadistes dans la ville le 1er août. Plus de 
350 raids ont été menés depuis cette date.  
    A Londres, les chefs de la diplomatie américaine, 
britannique, italienne, émiratie et saoudienne ont rencontré le 
Premier ministre Fayez Seraj pour lui exprimer leur soutien, 
alors que le gouvernement d'entente nationale qu'il dirige peine 
à imposer son autorité en dehors de Tripoli.  
 
 (Hani Amara, avec Ahmed Elumami à Tripoli, Lesley Wroughton à 
Londres; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant