Les forces libyennes annoncent deux nouvelles prises à Syrte

le
0
    TRIPOLI, 22 août (Reuters) - Les forces libyennes, 
poursuivant leur offensive pour déloger l'Etat islamique de son 
fief de Syrte, ont annoncé s'être emparées de la principale 
mosquée de la veille et d'une prison gérée par le groupe 
fondamentaliste sunnite. 
    Les forces libyennes, constituées pour l'essentiel des 
brigades de la ville de Misrata, disent être sur le point 
d'avoir repris Syrte après s'être emparés de plusieurs quartiers 
de cette ville située sur la côte méditerranéenne, au terme 
d'une campagne qui a débuté il y trois mois. 
    Depuis le 1er août, les forces libyennes bénéficient aussi 
du soutien de frappes aériennes américaines.  
    Les islamistes de l'EI sont désormais retranchés dans un 
secteur résidentiel du centre ville.  
    Les combats de dimanche ont fait au mois neuf morts et 85 
blessés au sein des brigades, selon un bilan fourni par un 
porte-parole de l'hôpital de Misrata. 
    Les combattants, soutenus par l'artillerie et les chars, se 
sont avancés en début de journée dans le secteur de Boufaraa 
pour s'emparer d'un bâtiment transformé en prison par la police 
des moeurs de l'EI, a déclaré Rida Issa, porte-parole des forces 
libyennes. 
    Celles-ci ont ensuite pris la mosquée Ribat, principale 
mosquée de Syrte, où d'importants dirigeants de l'EI ont prêché 
et notamment le théoricien Tourki Ben Ali, a indiqué le bureau 
de presse des forces libyennes. 
    Des "dizaines" de corps de combattants de l'EI ont été 
retrouvés dans les secteurs nouvellement capturés, a indiqué le 
bureau de presse. 
    A la date de jeudi, les Etats-Unis avaient mené 65 frappes 
aériennes sur Syrte, selon le commandement américain. 
    L'EI s'est emparé de Syrte l'an dernier pour y installer un 
proto-Etat modelé sur son organisation en Irak et en Syrie avec 
imposition aux habitants d'une règle de vie très rigoriste. 
 
 (Ahmed Elumami; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant