Les forces kurdes attaquent l'Etat islamique près de Kirkouk

le
0

ERBIL, Irak, 9 mars (Reuters) - Les forces kurdes ont attaqué lundi des positions de l'Etat islamique dans le secteur de Kirkouk, ville pétrolière du nord de l'Irak. L'offensive des peshmergas est appuyée par des frappes aériennes de la coalition mise en place par les Etats-Unis. Selon le gouverneur de Kirkouk, Najmaldin Karim, l'objectif est d'éloigner les combattants djihadistes de la ville. D'après un journaliste de Reuters sur la ligne de front, les forces kurdes ont progressé sur plusieurs fronts à l'ouest de la ville, prenant notamment les localités de Mala Abdallah et de Tel Ward. Des affrontements à l'artillerie ont également été signalés au nord-ouest de Kirkouk, à Kharabarut, selon une source des services de sécurité. Les Kurdes ont pris le contrôle de Kirkouk en août dernier, alors que l'armée irakienne avait été mise en déroute par l'Etat islamique dans le nord de l'Irak. Mais la situation reste fragile, la ligne de front n'étant par endroits distante que de 20 km du centre de la ville pétrolière. Fin janvier, une offensive lancée par les combattants de l'Etat islamique avait brièvement enfoncé les défenses kurdes de la ville. L'offensive des forces irakiennes, soutenues par des miliciens chiites, se poursuit parallèlement à Tikrit, à 120 km au sud-ouest de Kirkouk, dans la province voisine de Salaheddine. (Voir ID:nL5N0WA0KT ) (Isabel Coles; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant