Les forces irakiennes disent contrôler 90% de la ville de Baïdji

le , mis à jour à 14:42
0

BAGDAD, 2 juillet (Reuters) - Les forces irakiennes ont chassé les djihadistes de l'Etat islamique (EI) de la plus grande partie de la ville de Baïdji, dans le nord du pays, et espèrent reprendre dans les prochains jours le contrôle total de la raffinerie voisine, la plus grande d'Irak, a déclaré jeudi un porte-parole des miliciens chiites alliées au gouvernement. Les hommes de l'EI ont fondu sur Baïdji, à 190 km au nord de Bagdad, il y a un an lors de leur offensive éclair à travers les provinces sunnites irakiennes. Depuis, les combats se poursuivent dans le secteur. Si les miliciens chiites des Comités de mobilisation populaire (Hachd al Chaabi) et les forces de sécurité irakiennes chassent totalement les islamistes de Baïdji, ils pourront ensuite se diriger vers Mossoul, tenue par l'EI plus au nord. Il y a toujours des "poches de résistance" dans le nord-est et le nord-ouest de la ville et les djihadistes tentent de lancer des contre-attaques à partir du village de Siniya, à 5 km à l'ouest de la ville, a dit Ahmed al Assadi, porte-parole des Hachd Chaabi. "Je peux dire que 90% du secteur ont été nettoyés et que le reste le sera dans les prochaines heures", a-t-il précisé lors d'une conférence de presse à Bagdad. "L'ennemi contrôle toujours une partie de la raffinerie mais les installations les plus importantes sont entre les mains des Hachd et des autres unités des forces armées." "Lorsque les poches de résistance dans la ville seront nettoyées, nous encerclerons totalement la raffinerie et le reste ne sera plus qu'une affaire de quelques jours", a ajouté le porte-parole. (Bureau de Bagdad, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant