Les forces irakiennes continuent leur avance dans l'est de Mossoul

le
0
 (Change provenance, ajoute détails fournis par l'Onu, édité) 
    PRES DE MOSSOUL, Irak, 4 janvier (Reuters) - Les forces 
irakiennes ont poursuivi leur progression mercredi contre les 
djihadistes de l'Etat islamique dans l'est de Mossoul apres 
avoir repris deux secteurs supplémentaires. 
    Cette avancée des troupes de Bagdad provoque la fuite de 
milliers de civils. Ils seraient désormais environ 2.000 à 
quitter la ville chaque jour, selon les Nations unies.  
    Une unité d'élite du ministère de l'Intérieur est entrée 
mardi dans le quartier de Missak qui est en cours de nettoyage. 
Les forces antiterroristes ont de leur côté repris une zone 
industrielle. 
    Un habitant de Missak raconte avoir eu très peur. "Une 
batterie antiaérienne de Daech était près de notre maison et 
tirait sur des hélicoptères. On a vu un petit groupe de 
combattants de Daech dans la rue qui transportaient des armes 
légères. Ils ont été touchés par des avions". 
    "Finalement, on a été libérés", a déclaré un autre habitant 
de Missak, joint par téléphone. "On redoutait que les combats ne 
soient féroces, mais c'était tranquille comparé à d'autres 
secteurs. Les types de Daech ont fui sans grande résistance." 
    La plupart des gens qui quittent Mossoul viennent des 
quartiers est, mais les habitants de la partie ouest, encore 
totalement contrôlée par l'Etat islamique, sont de plus en plus 
nombreux à tenter de fuir, en escaladant des ponts bombardés par 
la coalition ou en traversant le Tigre sur des embarcations. 
  
    Selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les 
réfugiés (HCR), un peu plus de 125.000 personnes ont été 
déplacées de Mossoul. Sur ce total, plus de 13.000 ont fui 
depuis que la coalition internationale commandée par les 
Etats-Unis a relancé son offensive, il y a cinq jours. 
    Cela représente une augmentation de près de 50% du nombre de 
personnes qui fuient chaque jour la grande ville de 1,5 million 
d'habitants par rapport à la période de plusieurs semaines de 
calme relatif qui a pris fin ce week-end. 
    L'offensive des forces irakiennes entamée le 17 octobre a 
permis de reprendre environ un quart de Mossoul.     
    Les unités antiterroristes ont gagné du terrain dans l'est 
de la ville en octobre mais les groupes de l'armée régulière 
chargés d'avancer par le nord et le sud ont progressé plus 
lentement et l'opération s'est enlisée. 
    Après un redéploiement, les forces irakiennes avancent 
maintenant sur trois fronts vers le Tigre. 
 
 (Stephen Kalin, avec Isabel Coles à Erbil, Danielle Rouquié et 
Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant