Les forces irakiennes achèvent d'encercler Ramadi

le
0
    BAGDAD, 26 novembre (Reuters) - Les forces irakiennes ont 
coupé la dernière voie logistique des djihadistes de l'Etat 
islamique à Ramadi, chef-lieu de la province occidentale 
d'Anbar, qu'elles encerclent désormais totalement, rapportent 
les autorités.  
    Elles se sont emparées du pont Palestine qui enjambe 
l'Euphrate dans le nord-ouest de la ville et s'apprêtent à y 
pénétrer pour la reprendre quartier par quartier, 
précisent-elles. 
    "Le pont est maintenant totalement sous notre contrôle", 
s'est félicité Sabah al Noumani, porte-parole des unités 
antiterroristes, qui sont déployées à l'ouest du fleuve avec des 
forces de police.  
    La prise de Ramadi, tombée en mai aux mains des djihadistes, 
a été un coup très dur pour les autorités irakiennes, moins d'un 
an après celle de Mossoul, la métropole du Nord.  
    Le Premier ministre Haïdar al Abadi a promis de la reprendre 
rapidement, mais les actes de guérilla et la faiblesse des 
forces gouvernementales, en termes de compétence et 
d'équipement, ont retardé la contre-offensive.         
 
 (Ahmed Rasheed et Saif Hameed, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant