Les forces étrangères en Afghanistan ont quitté le Helmand

le
0
LES FORCES ÉTRANGÈRES EN AFGHANISTAN ONT QUITTÉ LE HELMAND
LES FORCES ÉTRANGÈRES EN AFGHANISTAN ONT QUITTÉ LE HELMAND

BASE AERIENNE DE KANDAHAR (Reuters) - Les derniers soldats étrangers basés dans le Helmand ont quitté lundi cette province du sud-ouest de l'Afghanistan à bord d'avions et d'hélicoptères, au lendemain du transfert officiel de la responsabilité de la sécurité à l'armée afghane.

Le retrait des dernières troupes de la base américaine de Leatherneck et de Camp Bastion, britannique, qui ont accueilli jusqu'à 40.000 militaires et contractuels, s'est effectué en 24 heures par le biais de rotations entre le Helmand et la base aérienne de Kandahar.

La fermeture de ces bases militaires et le retrait des troupes américaines et britanniques constituent l'une des opérations les plus importantes de l'arrêt de la mission de combat en Afghanistan, 13 ans après le renversement du régime taliban.

La mission de l'Otan en Afghanistan aura désormais un rôle de formation et de soutien à l'armée et la police afghanes, confrontés à la menace des taliban.

Les pertes civiles et au sein des forces de sécurité afghanes ont été importantes cette année, avec des centaines de morts chaque mois.

Au 1er janvier, la coalition comptera 12.500 soldats, dont 9.800 Américains, encore en poste en Afghanistan. Quant aux troupes ayant évacué le Helmand, elles doivent quitter l'Afghanistan avant la fin de l'année.

(Kay Johnson; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant