Les forces de sécurité dispersent les manifestants au Caire

le
0

LE CAIRE, 29 novembre (Reuters) - Les forces de sécurité égyptiennes ont fait usage de gaz lacrymogènes, de grenaille et de canons à eau samedi pour disperser des manifestants rassemblés au centre du Caire pour protester contre l'abandon des charges de complicité de meurtre qui visaient l'ex-président Hosni Moubarak, accusé d'avoir donné l'ordre de tirer sur des manifestants en 2011. Un millier de personnes s'étaient rassemblées samedi soir aux abords de la place Tahrir, épicentre de la contestation anti-Moubarak début 2011, en scandant "A bas le régime militaire!" mais aussi des slogans hostiles à Hosni Moubarak comme à l'actuel président, Abdel Fattah al Sissi. (Maggie Fick; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant