Les forces de l'ordre de plus en plus prises pour cibles

le
0
La mort de deux policiers de la BAC jeudi, tués par un chauffard récidiviste, met en lumière la situation de plus en plus précaires des forces de l'ordre qui enregistrent une moyenne de 38 victimes par jour.

«Le chauffard qui a foncé sur les policiers ne pouvait pas ignorer leur qualité, puisque les fonctionnaires étaient dans une voiture noire siglée "police" en lettres blanches et surmontée d'un gyrophare...» Alors que l'onde de choc provoquée par le décès des deux policiers secouait toute une profession, une source proche du dossier assure que «la volonté de tuer ne semble guère faire de doute».

«Une fois encore, l'uniforme a été pris pour cible. À croire que nos tenues n'impressionnent plus personne», lâche de son côté un brigadier de la BAC terrassé par ce «double meurtre qui a causé la perte de deux amis, Cyril et Boris».

Roués de coup, pris dans des embuscades, renversés lors des contrôles, visés par des projectiles divers q...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant