Les forces d'Haftar attaquent à des terminaux pétroliers libyens

le
0
    BENGHAZI, Libye, 11 septembre (Reuters) - Les forces du 
général libyen Khalifa Haftar ont lancé dimanche une offensive 
contre des ports situés dans le "croissant pétrolier" et ont 
affronté les gardes chargés de surveiller les terminaux, a-t-on 
appris auprès d'un porte-parole et d'habitants. 
    Le porte-parole du corps spécialisé des Petroleum Facilities 
Guards (PFG), Ali al Hassi, a indiqué que les forces du général 
Haftar, ont attaqué Zueitina, Ras Lanouf et Es Sider, ainsi que 
la ville d'Adjdabiya, et que les combats se poursuivaient. 
    Le témoignage d'un ingénieur a confirmé la présence des 
forces du général Haftar à Ras Lanouf et Es Sider, le plus grand 
terminal pétrolier libyen. Il a précisé que l'un des réservoirs 
d'Es Sider a pris feu au cours des combats. 
    Les deux ports ont été fermés fin 2014, mais les PFG ont 
récemment conclu un accord avec le gouvernement de Tripoli, 
soutenu par les Nations unies, pour le rouvrir en tenter ainsi 
de relancer les exportations de brut libyen. 
    Les PFG ont également fait part de leur intention de rouvrir 
le port de Zueitina, mais les forces d'Haftar, également connues 
sous le nom d'armée nationale libyenne (LNA) et opposées au 
gouvernement de Tripoli, souhaitent elles aussi les contrôler. 
 
 (Ayman al-Warfalli, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant