Les fonds verts font pâle figure

le
0
(NEWSManagers.com) - Après un pic en 2009 à 18,2 milliards d'euros, les encours en Europe des fonds thématiques environnementaux sont retombés à 13,3 milliards d'euros en 2011, soit le même niveau de 2008. " Le soufflé est retombé" , résume Dominique Blanc, directeur de la recherche de Novethic, qui présentait une nouvelle étude sur les fonds verts quatre ans après la première édition.

Les 194 fonds thématiques recensés par Novethic en Europe ont enregistré en quatre ans des souscriptions nettes de seulement 910 millions d'euros, alors que les besoins de financement nécessaires en France afin que les énergies renouvelables représentent 25 % du mix énergétique à horizon 2020 sont estimés à 7 milliards par le Syndicat des Energies Renouvelables, note Anne-Catherine Husson-Traore, directrice générale de Novethic.

Une collecte faible qui peut s'expliquer par " des performances financières handicapantes" , selon Novethic. Si les fonds verts ont gagné 27,2 % en 2009 et 6,6 % en 2010, ils ont perdu 41,6 % en 2008 et 19 % en 2011. L'autre raison de ce relatif désintérêt des investisseurs pourrait se trouver dans le positionnement marketing parfois ambigu des fonds verts. Ainsi, Novethic note que seule la moitié des produits du panel étudié présente des investissements en ligne avec la thématique annoncée par leur marketing. Par ailleurs, le choix des entreprises est parfois contestable. Ainsi nombre des fonds " énergie propre" ou " énergie alternative" considèrent que le gaz et l'énergie nucléaire sont éligibles car moins polluants que le pétrole ou le charbon...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant