Les fonds obligataires souffrent en septembre

le
0
(NEWSManagers.com) -

Les fonds obligataires en Europe ont accusé des rachats nets de 17,4 milliards d' euros en septembre, soit plus qu' en août où ils avaient déjà vu sortir 13 milliards d' euros, selon les dernières statistiques de Lipper.

Dans le détail, les fonds dettes émergentes et les fonds obligations mondiales ont été les plus fortement touchés par le mouvement de défiance des investisseurs, avec une décollecte de respectivement 3,4 milliards et 3 milliards d'euros. Le " high yield" a vu sortir 5,9 milliards d' euros. Seules catégories à tirer leur épingle du jeu, les fonds obligations d' entreprises libellées en dollars et livres ont enregistré des souscriptions nettes de respectivement 840 millions et 500 millions d' euros.

Les fonds actions ne sont pas en reste, mais ont finalement constaté un ralentissement de leurs rachats par rapport au mois précédent, à 21,2 milliards d' euros, contre 31,1 milliards en août.

Au total, la décollecte des fonds " long terme" atteint les 46,2 milliards d' euros, contre 52,9 milliards en août. Si l' on ajoute les fonds monétaires, les rachats se montent à 60,7 milliards d' euros, soit le plus mauvais niveau depuis octobre 2008.

Dans ce contexte, Prudential/M&G a enregistré la plus forte collecte (600 millions d' euros), devant Comgest (430 millions) et Threadneedle (370 millions).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant