Les fonds obligataires haut rendement ont le vent en poupe

le
0
(NEWSManagers.com) - En Europe, les fonds obligataires à haut rendement (high yield) ont débuté 2011 en fanfare, avec des souscriptions nettes de 11 milliards d' euros sur janvier-février (5,8 milliards en janvier et 5,2 milliards en février), contre 3,9 milliards d' euros sur la période correspondante de l' an dernier, qui était pourtant déjà un niveau record pour cette classe d' actifs, selon les dernières statistiques de Lipper.

Cet essor intervient alors que la plupart des fonds obligataires et actions - toute nature confondue - ont souffert en février. Ainsi, les premiers ont globalement enregistré des souscriptions nettes de seulement 160 millions d' euros sur le mois et les seconds de 4,6 milliards d' euros (le plus faible niveau en 5 mois).
Dans les deux cas, ce sont les rachats sur les marchés émergents qui ont pesé sur le solde total. Par exemple, les fonds de dette émergente monde ont accusé des sorties nettes de 1 milliard d' euros (le pire niveau en deux ans), tandis que les fonds actions émergentes (monde, BRIC et Amérique latine) ont accusé des rachats de 5,8 milliards d' euros, dont près de 90 % sur des fonds gérés activement.

Hormis les fonds high yield, les classes d' actifs les plus dynamiques, ont été les matières premières (souscriptions nettes de 1,3 milliard d' euros), les obligations convertibles (1,7 milliard) et les fonds garantis (1 milliard). Mais la palme revient aux fonds d' allocation d' actifs, qui ont enregistré des souscriptions nettes de 2,7 milliards d' euros, ce qui semble confirmer l' intérêt des investisseurs pour ces produits flexibles.
Au total, en février, les fonds commercialisés en Europe ont enregistré en février des souscriptions nettes de 15,7 milliards d' euros hors fonds monétaires et de 18 milliards d' euros fonds monétaires inclus.

La société de gestion ayant le plus collecté en février est BlackRock, avec 3,6 milliards d' euros, dont 2,6 milliards dans des fonds actions. Robeco et Henderson arrivent ensuite pour les actions, avec chacun juste un peu plus de 530 millions d' euros. Côté obligations, c' est Franklin Templeton qui a été le plus actif, avec des souscriptions nettes de 1,4 milliard d' euros.


info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant