Les fonds monétaires et ceux investis sur l'Europe responsables de la décollecte de mars

le
0
(NEWSManagers.com) -
Les fonds de droit français ont enregistré des sorties nettes de 6,27 milliards d'euros en mars, selon les statistiques d' Europerformance SIX Telekurs. Par classes d'actifs, les rachats ont surtout affecté les fonds de trésorerie ? en décollecte de 4,18 milliards d'euros ? et les fonds obligataires dont les sorties ont atteint 1,149 milliard d'euros. Les fonds actions n'ont pas fait exception au mouvement, mais les sorties sont sensiblement inférieures. L'ensemble des catégories " actions" a perdu 718,95 millions d'euros. Pour sa part, la catégorie des fonds investis en obligations convertibles a enregistré des rentrées nettes de 3,04 millions d'euros.

Dans le détail, côté monétaire, les fonds de trésorerie régulière ont enregistré l'essentiel des rachats (-4,19 milliards d'euros), ce qui représente une baisse de l'encours de 1,15 %. Au sein de cette classe d'actifs, les fonds de trésorerie dynamique ont perdu en net 1,21 milliard d'euros - soit une diminution de l'encours de 7,04 %.

D'autre part, la décollecte globale sur les fonds obligataires est quasi exclusivement due aux fonds composés d'obligations de la zone euro. Les autres catégories ont résisté voire ont collecté en net. C'est le cas notamment des fonds d'obligations internationales et ceux investis en obligations à haut rendement ; les premiers ont enregistré des rentrées nettes de 17,93 millions d'euros et les seconds de 81,37 millions d'euros. Par ailleurs, toutes les catégories de fonds obligataires ont bénéficié d'un effet marché positif, parmi lesquels celui du marché des obligations libellées en dollars (+2,71 %) ou des obligations européennes (+0,73 %) ou encore internationales (+0,64 %).

Comme cela a été le cas avec les fonds obligataires, les catégories d'OPCVM actions affichent des comportements différents. Les fonds d'actions européennes (-842,16 millions d'euros) et d'actions internationales (-171,92 millions d'euros) ont été les deux catégories ayant contribué à la décollecte de l'ensemble de ces fonds. En revanche, les fonds composés d'actions américaines ont enregistré des rentrées nettes de 154,05 millions d'euros et ceux d'Asie/Pacifique de 30,96 millions d'euros.

Dans le même temps, l'effet marché a été positif pour toutes les catégories de fonds. Sur le mois, les fonds investis outre-Atlantique ont enregistré une hausse de 5,05 %, les fonds Asie/Pacifique, de 2,74 % tandis que les fonds d'actions européennes ont fait un quasi surplace (+0,10 %).

Enfin, les fonds d'obligations convertibles ont aussi connu des fortunes diverses. Les OPCVM composés d'obligations convertibles de la zone euro ou d'Europe sont en décollecte nette de 53,35 millions et 2,86 millions respectivement, tandis que la catégorie regroupant les fonds d'obligations convertibles internationales ont connu des rentrées nettes de 59,24 millions d'euros. Avec un effet marché négatif pour les deux premières catégories (-0,13 % et -0,04 % respectivement), la variation de leur encours est de -1 % et -0,35 %. A l'inverse, les fonds d'obligations convertibles internationales ont vu leurs actifs sous gestion progresser de 3,62 % avec un gain moyen sur le mois de 0,12 %.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant