Les fonds monétaires de droit français font le plein en janvier

le
0

(NEWSManagers.com) - L'année commence mieux pour la gestion collective française qu'elle n'avait terminée. En janvier, les OPCVM de droit français voient leur encours progresser de 2,78 %, à 776,9 milliards d'euros, avec une très forte hausse des actifs monétaires. La progression s'élève à 8,74 %, très loin devant les fonds investis en obligations (+1,83 %) et les convertibles (+2,27 %). Pour leur part, les fonds investis en actions ont vu leur actifs sous gestion reculer de 1,95 % en dépit d'un effet collecte positif pour certaines catégories. Dans son extrait de la note mensuelle, EuroPerformance ? a SIX Company indique que la collecte sur les actifs de court terme non risqués est en rupture avec les mois précédents. En revanche, les performances de ce début d'année marquent le pas.

En détail, les fonds de trésorerie classiques ont capté 23,3 milliards à eux seuls ce mois sous revue. Du côté des fonds obligataires, ce sont les OPCVM investis en titres de la zone euro qui ont bénéficié de la confiance des souscripteurs. Ils ont engrangé en net, 765,92 millions, tandis que les souscriptions nettes sur les fonds d'obligations européennes, sur les fonds d'obligations internationales et sur les fonds investis dans des titres à haut rendement ont été beaucoup moins importantes. Elles représentent respectivement 26,14 millions, 49,03 millions et 132,16 millions. Toutes ces catégories de fonds voient également leur encours progresser compte tenu d'un effet marché positif. Une exception cependant au sein de la classe d'actifs. Les fonds investis en obligations des pays émergents enregistrent une légère collecte nette de 20 millions d'euros mais l'encours global recule de 5,76 % compte tenu d'un effet performance de -0,72 %.

Les obligations convertibles ont continué de séduire. Quelle que soit leur zone d'investissement, elles collectent, même si l'essentiel a été capté par les fonds de la zone euro. Les souscriptions nettes représentent 280,76 millions contre 60,38 millions pour celle investies sur l'Europe et 7,83 millions à l'international. Ces catégories ont vu leur encours progresser en dépit du recul de leurs performances moyennes sur la zone euro (-0,04 %) et l'Europe (-0,03 %). A l'international, la progression moyenne est de 0,35 %.

Pour les catégories de fonds actions dans leur ensemble, l'effet performance aura eu un rôle essentiel. Toutes les catégories répertoriées par Europerformance voient leurs actifs sous gestion reculer tandis que les catégories " actions Europe" , " actions Amérique" et " Actions Asie/Pacifique" ont bénéficié d'une collecte nette de 925 millions d'euros, 38,59 millions et 109,4 millions. Leurs marchés respectifs ont en moyenne reculé de 1,37 %, 2,06 % et 2,67 %. A noter que deux catégories ont cumulé les sorties nettes et un effet marché négatif : les fonds actions MENA et les fonds d'actions internationales. Les premiers fonds ont perdu 28 millions et les seconds 822,11 millions. Avec une baisse moyenne en termes de performances de 0,04 % pour les fonds MENA et de - 2,42 % pour les fonds d'actions internationales.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant