Les fonds de droit français pénalisés par l'effet de marché en septembre

le
0
(NEWSManagers.com) - Selon les dernières statistiques d' Europerformance-Six Telekurs, le mois de septembre a vu l'encours de l'ensemble des catégories de fonds de droit
français baisser. Et ce en raison à la fois d'une décollecte dans chacune des catégories ? à l'exception des fonds investis en obligations haut rendement ? et de performances négatives ? sauf pour les monétaires.
Dans le détail, l'encours des OPCVM de trésorerie a baissé de 4,8 % avec, pour les fonds de trésorerie dite régulière, un recul de 3,9 % représentant des sorties nettes de 13,57 milliards d'euros. Dans cette catégorie, on notera que l'actif des fonds de trésorerie dynamique a diminué de 22,4 %, avec des retraits nets de 2,8 milliards d'euros.
Du côté des fonds obligataires, l'encours global a baissé de 3,1 %. Une évolution due à un effet marché défavorable pour toutes les catégories (-0,45 % pour les fonds de la zone euro, -4,60 % pour les fonds d'obligations à haut rendement et -0,81 % pour les fonds d'obligations internationales), à laquelle s'ajoutent des décollectes nettes pour les fonds de la zone euro et ceux investis à l'international (- 1,14 milliards d'euros et - 510 millions d'euros respectivement). Seule exception donc : les fonds d'obligations à haut rendement qui ont collectés en net 70 millions d'euros. De facto, sur le mois, les encours ont baissé de 2,5 % pour les fonds investis sur la zone euro, de -7,3 % pour ceux composés d'obligations internationales et de - 1 % " seulement" pour les fonds à haut rendement.
L'encours des fonds investis en actions perd globalement 7,5 %. Cependant, cette baisse s'expliquent surtout par un effet marché négatif. Les fonds investis en actions françaises ont, par exemple, enregistré la plus forte baisse de la période sous revue (- 8,4 %) devant les fonds sectoriels (-6,49 %) et ceux composés d'actions de la zone euro (-6,23 %). Les fonds internationaux reculent quant à eux de 4,85 %, ceux investis sur l'Asie Pacifique de 3,97 % et ceux composés d'actions américaines de 2,5 %. Dans ce contexte, l'encours des fonds actions françaises a baissé de 10,6 % avec des sorties nettes de 840 millions d'euros. Par comparaison, les fonds de la zone euro ont vu leurs actifs baisser de 6,1 % mais avec une décollecte limitée à 10 millions d'euros. Enfin, l'encours des fonds investis sur le marché américain a, pour sa part, perdu 5,1 % avec des sorties nettes de 280 millions d'euros.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant