Les fonds d'investissement en difficulté cèdent leurs actifs

le
0
Astorg et Permira s'intéressent de près à Qioptic, ex-filiale de Thales, et participation du britannique Candover.

Après la frénésie d'acquisitions de la fin juillet, les fonds de capital-investissement ont marqué une pause à la rentrée. Les financiers restent pourtant sous pression. Ils doivent investir pour préparer leurs prochaines levées de fonds. Après deux années de résultats médiocres, les investisseurs se démènent pour convaincre de leur capacité à dégager de futurs rendements attrayants.

Dans ce contexte, les participations du grand fonds britannique malade Candover attisent les convoitises. Après plusieurs investissements malheureux, notamment dans le fabricant de yachts Ferreti, la situation de Candover est devenue intenable. Alors que sa structure cotée, Candover Investments, organise sa liquidation, la société de gestion, Candover Partners, cède peu à peu le portefeuille de participations existantes. Parmi elles, les sociétés françaises, le fabricant de solutions optiques de précision Qioptiq et le cabinet de conseil en optimisation de coûts Alma Consulting

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant